RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
James DeMonaco

Scénariste
James DeMonaco

Date de sortie
2014

Genre
thriller

Tagline


Cast
Frank Grillo
Carmen Ejogo
Zach Gilford
Kiele Sanchez
Zoë Soul


Pays
Etats-Unis, France

Production


Musique
Nathan Whitehead

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 4.3
(8 votes)
Leo, un homme sombre et énigmatique, brigadier de police, est hanté par la disparition de son fils. S'armant d'un arsenal offensif et défensif, cet homme possédé est résolu à se purger de ses démons. Eva, une mère célibataire tentant tant bien que mal de joindre les deux bouts, et sa fille adolescente Cali vivent dans un quartier défavorisé et n'ont pas les moyens de s'offrir une bonne protection. Quand une poignée de «purgeurs» masqués pénètrent chez elles et les capturent, elles n'ont d'autre choix que de s'en remettre à leur libérateur fortuit, Leo...



Après un premier volet décevant ("American nightmare"), qui ne tirait absolument pas parti de sa thématique prometteuse,James DeMonaco nous offre enfin, avec cette première suite (un troisième film est déjà prévu), ce que l'on pouvait attendre de cette fameuse purge. Autour d'une chasse à l'homme assez classique, le réalisateur et scénariste va explorer les pires aspects de l'être humain.



Evidemment, il y a ceux qui en profitent pour se venger, pour laisser parler la jalousie ou le ressentiment, ou pour assouvir leurs fantasmes, seuls ou en groupes plus ou moins organisés. Les plus riches s'achètent littéralement des pauvres pour pouvoir les massacrer en paix dans leurs demeures, ou chargent des groupes de kidnapper des victimes en puissance. Bref, tout ce qu'il manquait au premier film.



Anarchy tente également d'enrichir son univers avec une réflexion sur la vengeance, ou une toile de fond politique qui, si elle n'est pas vraiment développée ni convaincante, a le mérite d'exister. Evidemment, tout cela reste en surface, afin de ne pas ralentir le rythme de cette chasse à l'homme. C'est d'ailleurs l'autre force du film : on ne s'ennuie pas une seconde, les scènes violentes se succèdent, offrant parfois quelques scènes jubilatoires.



"American nightmare 2 : anarchy" est donc beaucoup plus réussi que le premier volet, embrassant enfin pleinement son concept, pour un thriller rythmé et intense, malgré quelques petits défauts. Espérons que le troisième volet continue dans cette direction !








Du même réalisateur :

AMERICAN NIGHTMARE