RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Julien Seri

Scénariste
Cyril Ferment, Pascal Sid, Julien Seri

Date de sortie
2016

Genre
tueurs fous

Tagline


Cast
Jonathan Howard
Jonathan Demurger
Fanny Valette
Jess Liaudin


Pays
France

Production


Musique
Alex Cortès

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 2
(1 vote)
Luc et Chris, son ami anglais, montent dans un taxi pour rentrer chez eux après une soirée parisienne bien arrosée. Arrivés à destination, ils s'enfuient sans payer la course. Ils sont tombés sur le mauvais chauffeur… Le taxi va se mettre en chasse toute la nuit. Mais, est-ce vraiment l'argent qu'il veut ?



Après plusieurs projets avortés depuis son Scorpion en 2007, Julien Seri revient au cinéma avec Night fare, dans lequel un mystérieux chauffeur de taxi poursuit deux hommes en banlieue parisienne. Un postulat de base assez simple, mais efficace, sur lequel le film aurait peut-être dû se focaliser plutôt que de tenter d'étoffer son univers avec des intrigues secondaires sans intérêt.



Le cœur du film est donc cette chasse entre le conducteur aux capacités presque surnaturelles, capable de retrouver ses victimes comme par magie, ou de les rattraper en quelques secondes alors qu'elles pensaient enfin s'être enfuies. Interprété par le champion de MMA Jess Liaudin, le tueur est impressionnant et dégage une réelle puissance et une véritable menace pour les personnages qu'il croise. On aurait d'ailleurs préféré que le film ne dévoile pas le mystère autour de ses origines (joyeusement farfelues) ou de ses motivations (pas toujours cohérentes) tant le côté mutique, le sens de la justice et l'aspect invincible du personnage font forte impression.



Ses proies, en revanche, nous agacent rapidement. Le scénario tente maladroitement de leur apporter un peu de consistance avec un passé trouble et une intrigue amoureuse bancale, mais la tentative est détruite par une interprétation très aléatoire et des dialogues imbuvables. On se fout franchement de ce qu'il peut leur arriver, et ça tombe plutôt bien : avant le dénouement, il ne leur arrive finalement pas grand chose. Un dénouement qui tombe par ailleurs comme un cheveu sur la soupe, sans réelle cohérence avec le reste du film.



S'il démarrait plutôt bien, Night fare finit par se planter en tentant maladroitement d'enrichir une histoire qui aurait sans doute gagné à rester simple. Toute l'efficacité de la première partie s'éteint peu à peu dans une seconde partie idiote, composée de révélations sans saveur et flinguée par un duo d'acteurs qu'on a envie de baffer...

Initialement prévu pour le 4 novembre, Night Fare sortira finalement au cinéma le 13 janvier 2016 afin d'éviter la concurrence des blockbusters de cette fin d'année (Star Wars, James Bond, Hunger Games...).






Du même réalisateur :