RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Genre
beat them all

Systeme
CPS-2

Developpeur
Capcom

Annee
1994

Votre note: -
Moyenne: 4.5
(4 votes)


San Drad, en Californie, a été envahie par des Aliens. Le Major Dutch Schaefer et le Lieutenant Linn Kurosawa ont été abandonné par leurs supérieurs et sont acculés par des xénomorphes. Mais avant d’être achevés, ils sont secourus par deux Predators, qui leur proposent une alliance afin de stopper l’invasion.

Sorti en 1994 sur CPS-2 (Capcom Play System 2), Alien vs Predator est l’un des tous premiers jeux à mettre en scène le désormais célèbre cross-over entre les deux sagas, après un beat them all très mauvais sur Super NES et un FPS sur Jaguar. Destiné à accompagner la sortie d’un film inspiré du comic Alien vs Predator, il s’inspire des premières idées scénaristiques qui auraient dû être développées dans le film. On le sait, l’adaptation cinématique ne se réalisera pas avant 2004, et sera basé sur un script bien différent.



AVP se présente sous la forme d’un beat them all. Dans la peau de l’un des quatre personnages jouables, vous devrez vous frayer un chemin parmi les hordes d’Aliens, tandis que l’ombre de la Weyland-Yutani n’est jamais bien loin. Côté humain, vous aurez le choix entre deux soldats-cyborgs : le major Dutch Schaeffer, le soldat interprété par Arnold Schwarzenegger dans « Predator » et spécialiste des armes lourdes ; le lieutenant Linn Kurosawa, jeune femme spécialiste des arts martiaux et du katana. Côté Predator, vous pourrez sélectionner le Warrior ou le Hunter.



Jouable à trois joueurs simultanément, le jeu nous permet donc de détruire des dizaines d’Aliens (du soldat de base à la Reine) grâce à trois touches (un bouton d’attaque, de saut et de tir) qui, combinées entre elles et avec les touches directionnelles, permettent de varier les plaisirs dans le massacre d’ennemis. Une variété qui bénéficie aussi d’un nombre d’arme assez conséquent, puisque l’on pourra, en plus des armes de base de chaque personnage, récupérer celle des ennemis !



On prend ainsi un réel plaisir à progresser dans un jeu qui, presque 20 ans plus tard, tient encore le choc visuellement, grâce à des décors soignés et colorés et des personnages très bien dessinés et animés, et faisant parfois apparaître à l’écran plus d’une dizaine d’ennemis en même temps ! Bref, cet Alien vs Predator sur CPS-2 reste un classique du genre, combinant le plaisir d’un Final Fight à un univers éminemment jouissif !

5/6 - Steeve Raoult



LUMIèRE SUR