RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION

Précoce, elle tournait son premier film d'horreur, à 10 ans. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agissait du quatrième opus de la saga "Halloween". Après cela, sa carrière sera ponctuée de rôles dans le genre dont beaucoup de Slashers ("Urban Legend", "Halloween 2007" de Rob Zombie, "Hatchet"...) ce qui fait d'elle une des dernières "Scream Queen" encore en activité. Et sa carrière n'est pas encore prête de s'arrêter, preuve en est avec ses futures apparitions dans "See no Evil 2" et "Night of the living dead : Origins". Bref, j'ai l'immense honneur d'accueillir Danielle Harris ! Oh yeah !

Vous avez démarré très jeune votre carriere , dans “Halloween 4”. Comment avez-vous obtenu le rôle ? Etais-ce votre idée ?

J’étais une actrice enfant classique et je suis venue à l’audition pour "Halloween 4" simplement car mon agence m’y avait envoyé. J’ai auditionné trois ou quatre fois avant mon rendez-vous avec Dwight Little mais une fois que nous nous sommes rencontré, il a su que j’étais la bonne personne pour le rôle !

Vos parents n’étaient pas inquiets que vous jouiez dans un film d’horreur, si jeune ?

Mes parents étaient favorables et, aussi, j’étais déjà très mature à 10 ans. Je savais que tout était faux alors ce n’était pas vraiment un problème.

Quand vous êtes vous rendu compte que vous aviez tourné dans une des plus célèbres saga d’horreur du monde ?

Je suis toujours fasciné par cette saga, je suppose, parceque ce n'est que récemment, donc beaucoup plus âgée, que j'ai vraiment réalisé l'ampleur de l'impact de la saga.

Quels souvenirs gardez-vous des tournages d’Halloween 4&5 ?

Juste à quel point c’était fun et comment tout le monde sur le plateau, acteurs et équipes, m’ont traité comme une adulte tout en faisant attention à moi comme on fait attention à une enfant. Je me suis bien éclaté.

Vous retrouvez ensuite l’univers d’Halloween avec le remake de Rob Zombie. Est-ce que Rob Zombie vous a contacté pour le rôle ou avez-vous passé un casting ?

J'ai eu une fois de plus à auditionner pour le rôle parce que Rob avait la conviction qu'il ne voulait pas quelqu'un de l'un des autres films de la saga "Halloween" pour sa nouvelle version. Puis, il m'a vu sur la bande démo et il s'est dit que j'étais la plus adaptée pour le rôle d'Annie !

Comment avez-vous obtenu le rôle principal dans « Hatchet » ("Butcher" en France)?

Adam Green et moi sommes amis depuis de longues années et nous attendions juste le bon projet pour travailler ensemble. Il n’a juste eu qu’à m’appeler un jour et à me demander si je voulais faire partie de ce film !

Quels sont les différences entre les tournages avec Adam Green (réalisateur de Hatchet 1 et 2) et celui avec BJ McDonnel (réalisateur de Hatchet 3)?

Je suis aussi ami avec BJ et j’avais effectivement travaillé avec lui sur les deux films « Halloween » de Rob Zombie quand BJ était l’opérateur caméra ainsi que sur « Hatchet 2 » alors la transition a été facile. Pour « Hatchet 3 », je connaissais mon personnage alors je pouvais me concentrer sur comment devait être Marybeth dans cette sequelle et ce, de mon propre chef. J’avais déjà vécu tout cela à travers le second film alors je n’étais pas aussi dépendante de BJ que je ne l’étais d’Adam.

Vous combattez, vous êtes couverte de boue, lavée au jet d’eau, etc… Les tournages semblent très difficiles. Comment vous préparez-vous ?

Il n’y a rien que vous pouvez faire pour vous préparer à ce genre de choses à part essayer d’avoir une bonne attitude et de ne pas prendre cela trop au sérieux.

Dans la vraie vie, êtes-vous aussi téméraire et forte que votre personnage dans "Hatchet" ?

Je suis un peu comme Marybeth dans « Hatchet ». J'ai une sorte d’impertinence et je ne voudrais pas me croiser dans la rue, si j’étais vous !

Si je vous dis que vous êtes la dernière « Scream Queen », êtes-vous d’accord avec cela ?

J’apprécie le titre et je continuerais à faire des films d’horreur aussi longtemps que les fans voudront me voir dedans.

Est-ce un plaisir ou une frustration de tourner majoritairement dans des films d’horreur ?

J'aime faire des films d'horreur parce qu'ils sont si difficiles. Quand je vais travailler sur des films ou faire de la télévision hors de ce genre, c'est comme des vacances parce que le travail est tellement plus facile physiquement et émotionnellement.

Etais-ce une bonne experience de jouer avec des icones de l’horreurs telles que Kane Hodder et Tony Todd ?

Je les adores tous les deux, ils sont comme mes grands frères.

Vous avez joué dans « Halloween », « Hatchet », « Urban Legend »… Y’a-t-‘il une autre saga horrifique dans laquelle vous aimeriez jouer ? (Scream, Freddy, Chucky…)

“Scream” aurait été fun si j’avais eu le role de Neve Campbell. J’ai toujours aimé les films de la saga Freddy mais je trouve que les anciens sont meilleurs.

Quel est votre meilleur et votre pire souvenir sur un tournage, tous films confondus ?

J’aime juste travailler dans le cinéma, tourner des films. J’ai rencontré des gens incroyables tout au long de mon chemin. Je suis vraiment chanceuse et bénie d’avoir ces fans de films d’horreur qui me suivent et suivent ma carrière depuis tout ce temps. En ce qui concerne le plus mauvais souvenir, si je te le disais, je devrais te tuer ;)

Merci Ms. Harris !

INTERVIEW FAITE PAR SYLVAIN GIB



Sylvain Gib Sat, 03/15/2014 (All day)

LUMIèRE SUR