RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Bonjour à toutes et à tous,

Cette année encore, je suis allé couvrir le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer. Une 21ème édition mettant en avant l’un des personnages les plus emblématiques du Cinéma de genre, à savoir l’Homme Invisible.
Porté par une publicité plus conséquente cette année, doté d’une bien jolie affiche (qui tranche radicalement avec la plupart des visuels des années précédentes), et fier de la qualité de l’ensemble de ses films en compétition (on se souviendra l’année dernière de quelques médiocrités en compétition…), Fantastic’Arts voulait clairement nous en mettre plein la vue cette année et nous prouver qu’il n’était pas mort. Bien au contraire, malgré des soucis économiques ces dernières années, les chiffres de la 20ème édition ont permis de remonter la pente et d’assurer la continuité du festival jusque 2016 au minimum (bonne nouvelle annoncée en toute fin de festival l’année passée, une fois l’accord de certains sponsors pour continuer l’aventure).

Devant l’annonce de tant de films de bonne facture en compétition cette année, j’ai décidé de privilégier ces derniers et suis donc allé voir les 8 films de la compétition. A cela bien-sûr s’ajoutent la Nuit Fantastique (l’évènement annuel à ne pas manquer si comme moi vous ne dormez qu’une poignée d’heures par nuit et que vous aimez vous fendre la poire et déconner de grands coups devant quelques « perles » du cinéma de genre, du nanar affirmé à la comédie fantastique de bonne facture) mais également la projection du dernier Lucky McKee (bah oui je ne pouvais manquer cela, étant fan du réalisateur de « May » et « the woman ») présenté en hors-compétition : « all cheerleaders die ».

Allez, c’est parti pour un petit compte-rendu de ce nouveau week-end durant lequel il m’a été permis d’assister aux projections de 12 films. Chose rare, je n’ai pas été déçu une seule fois cette année!

Afin de ne pas trop empiéter sur certains films qui auront droit à des critiques étoffées sur le site (« miss zombie », « rigor mortis », « the sacrament », « the babadook » et « ablations » dans un premier temps) et pour ne pas rendre ce compte-rendu long et fastidieux, je ne donnerai ici qu’un avis très rapide sur chacun de ces long-métrages, une sorte de condensé de ce que j’ai pu ressentir à chaud en sortant de chacune des projections auxquelles j’ai assistées.



Samedi 1er février 2014

Pas de bouchon ou de déviation sur la route, pas de neige ou de verglas : l’idéal ce matin pour faire mon petit trajet habituel reliant Nancy à la « Perle des Vosges », Gérardmer.
Arrivé à 7h20, il me reste comme à mon habitude à faire un rapide tour des 4 salles afin de vérifier si les ordres de priorité à ces dernières ou les files d’attente n’ont pas trop changé par rapport à l’année précédente. Nous avions en effet été informés de quelques changements de priorités cette année encore d’où cette habitude que j’ai prise chaque année d’arriver 2h avant ma première projection pour « tâter un peu le nouveau terrain ».

7h50 : il est l’heure de se rendre à présent à la salle MCL pour voir ce fameux « dark touch » dont beaucoup parlent et qui semblait être le film évènement de ce festival.

1) DARK TOUCH

Résumé : En pleine nuit, une maison où vivent un couple et leurs deux enfants prend soudainement vie. Les fenêtres explosent, les meubles et objet se rebellent violemment contre la malheureuse famille. Neve, fillette de onze ans, est l’unique rescapée de ce massacre totalement fou. Un évènement des plus traumatisants que des proches à la famille vont essayer de faire « oublier » à la jeune fille en l’accueillant chez eux. Malheureusement, Neve ne parvient pas à retrouver la paix d’un cocon familial : très vite, de nouveaux évènements étranges vont arriver…

Ce nouveau film de Marina De Van (à qui l’on doit déjà « ne te retourne pas », présenté à Cannes 2009 et « le petit Poucet ») s’avère plutôt attrayant bien que ce dernier n’ait pourtant pas un scénario des plus poussés. Un sentiment de déjà-vu se ressent à de nombreuses reprises, certaines références sont évidentes par moments (on pense bien-entendu à « Carrie », à « Amityville » et surtout au « village des damnés »), sans oublier quelques pistes mises en place mais non poursuivies dans l’histoire laissant comme un sentiment d’inachevé au long-métrage…

Pour autant, le nouveau film de Marina De Van mérite sa petite réputation acquise dans certains festivals de part ses qualités indéniables. Le jeu des jeunes acteurs par exemple ou encore l’ambiance générale qui découle de ce film sont remarquables. Les séquences de lévitation des meubles et des objets par télékinésie (notamment le carnage perpétré en début de film) sont terriblement efficaces, brutales et rythmées, apportant au film une violence graphique peu commune dans les films de ce genre.

2) ALL CHEERLEADERS DIE

Résumé : Quatre jeunes filles décèdent dans un accident de voiture suite à une altercation avec quelques membres de l’équipe de football de leur établissement scolaire.
Un accident qui s’est produit sous les yeux de Leena, une fille solitaire qui prétend pratiquer la magie noire. Folle de chagrin pour l’une de ses copines décédée dans l’accident, Leena va alors mettre à profit sa magie et redonner vie aux quatre amies.
Revenues sur le campus, nos quatre mortes vivantes vont se venger des mecs qui les ont tuées quelques heures auparavant.

Un sacré défouloir que voilà et auquel nous a convié entre autres celui qui nous a fait tant plaisir ces dernières années avec « May » et « the woman ».
Même si les deux films de Lucky McKee précédemment cités n’ont strictement rien à voir avec ce petit nouveau (qui se veut d’ailleurs être un remake d’une de ses co-réalisations précédentes), il faut bien avouer que c’est uniquement parce que le film était co-réalisé par Lucky McKee que j’ai gardé une petite place dans mon week-end pour me rendre à la dernière projection de celui-ci.

Rythmé et énergique, inutile de vous dire que l’on ne s’ennuie pas devant ce grand n’importe quoi parfaitement assumé (regardez la bande annonce et vous comprendrez aisément que ce film est un ovni dans la filmographie de Lucky McKee). Teenage movie (à la « Jennifer’s body ») mettant en scène des mortes vivantes ultra sexy, des pierres magiques de toutes les couleurs qui tourbillonnent au-dessus de nos têtes et peuvent redonner la vie à leurs hôtes, des gerbes de sang qui flottent dans l’air… Bref, vous l’aurez compris, voilà un cocktail explosif rafraichissant et flirtant avec de nombreuses branches du film fantastique (vaudou, sorcellerie, zombie, teenage movie, gore…) qui aurait même pu mériter sa place à la Nuit Fantastique au vu de la bonne ambiance générale et du second degré très décalé qui en découlent! Dommage cependant que dans ce véritable condensé de conneries il n’y ait pas un peu plus de scènes gores/trashs comme on aurait peut-être pu s’y attendre dans ce film à regarder impérativement à plusieurs.
Fans de Lucky McKee, renseignez-vous bien avant de voir ce film déjanté au risque d’être déçus! Pour ceux qui sont avertis, laissez votre cerveau à l’entrée svp et amusez-vous bien!

3) RIGOR MORTIS

Résumé : Une ancienne vedette de cinéma est sur le déclin. Sans contrat, sans famille, Chin Siu-Ho va prendre une petite chambre dans un hôtel misérable. Alors que ce dernier compte mettre fin à ses jours dans cette chambre délabrée, le malheureux va tomber nez à nez avec des esprits hantant les lieux mais également, chose encore plus folle, avec son défunt voisin ramené à la vie par sa femme sous les traits d’un vampire…

Une bonne surprise que voilà pour ma part, alors que nombreux sont ceux à avoir dormi dans la salle (oui oui je vous ai vus…). Tant pis pour eux, ils viennent probablement de louper le film le plus original en compétition cette année.
Abordant des thématiques cinématographiques diverses et variées (film de fantômes, de vampires, de sorcellerie, de combat…), « rigor mortis » va rapidement perdre ce semblant de casquette de film tragique (qu’on lui donnerait pendant les 10 premières minutes) pour virer dans le fantastique à multiple facettes. Un pari osé qui s’avère fort concluant, bien que le film puisse paraître parfois longuet de par ses dialogues sans grand intérêt pour l’intrigue qui ont eu le dessus sur certains spectateurs… En demeure un film attrayant, très original (cette façon d’assembler la magie, les fantômes et les vampires) et fort bien réalisé (l’ambiance et les décors nous plongent dans un univers des plus glauques).

4) ABLATIONS

Résumé : Un homme se réveille au bord d’un cours d’eau avec une étrange et inquiétante cicatrice dans le bas du dos. Sans perdre de temps, ce commercial père de famille va se rendre chez un médecin qui va lui apprendre qu’on lui a volé un rein. Obnubilé par cet évènement traumatisant, notre homme va tout faire pour retrouver les coupables, quitte à mettre en péril son travail et sa famille.

Voici le film français en compétition cette année. Pour l’occasion, une partie de l’équipe du film s’est jointe à nous pour nous le présenter : c’est donc le réalisateur Arnold de Parscau, le scénariste et producteur Benoît Delépine ainsi que les deux acteurs Philippe Nahon et Denis Ménochet qui sont montés sur scène avant la projection de « ablations ».

« Ablations » fait partie de ces films réalistes qui font parfois froid dans le dos car ils abordent des fléaux dont il est parfois question dans l’actualité. Ici, le don et la greffe d’organe sont visés mais surtout le côté négatif de la chose, les conséquences négatives que ces pratiques médicales entraînent : le trafic d’organes. A la manière d’un « taken », nous voilà donc plongés dans un milieu sombre, clandestin, hostile, où notre malheureuse victime va tenter de trouver des pistes pouvant l’amener à son agresseur. Un milieu difficile à pénétrer, souvent peu fréquentable (les bars louches…) du fait du peu d’indices qui s’offrent à nous.

Même s’il n’est pas exempt de défauts (son final pourra notamment décevoir certaines personnes désireuses de voir quelque chose de plus original, les autres au contraire trouveront la fin acceptable du fait que le film se veut réaliste), « Ablations » se suit agréablement bien, ce dernier navigant sur deux tableaux (le tragique et le comique) avec une certaine adresse et étant porté par un très bon casting (Yolande Moreau et Philippe Nahon dans les camps des « méchants » / Denis Ménochet et Virginie Ledoyen dans le camps des « gentils »). Peu dynamique, le film n’en demeure pas moins captivant du fait que nous sommes plongés d’une part dans cette enquête mystérieuse et intrigante et d’autre part dans le quotidien de notre duo Nahon/Moreau qui nous présentent leur « activité » des plus horribles avec humour et bonne humeur. Un charme qui opère pour ma part.

5) WE ARE WHAT WE ARE

Résumé : Pas très loin d’un village en campagne vivent les Parker, une petite famille très discrète dirigée par le patriarche Frank, un être froid et ferme. Malgré la mort accidentelle de sa femme, Frank essaye de garder la tête haute et décide de poursuivre une tradition familiale des plus macabres. Au même moment, les autorités locales vont découvrir de petits ossements humains non loin de la propriété des Parkers, une découverte qui va pousser les autorités et le médecin de campagne à en savoir un peu plus sur les habitants de cette petite maison isolée non loin de là…

Remake de « ne nous jugez pas » présenté à Fantastic’Arts une poignée d’années auparavant, il est assez étrange de trouver ce film en compétition cette année (alors que le remake de « les révoltés de l’an 2000 » avait lui était projeté en hors compétition l’année précédente par exemple).
Que dire de ce remake? Moins marquant que son aîné, celui-ci s’avère toutefois de bonne facture et nous fait passer un bon petit moment. Sans grande étincelle, parfois un peu lent même, on appréciera cependant cette ambiance qui règne dans cette famille peu ordinaire et les mystères qui l’entourent.
Malheureusement, quand on connait déjà l’histoire, la magie opère moins et toute la trame qui repose sur cette tradition familiale et sur l’inquiétante identité des membres de cette famille s’avère moins palpitante.

En demeure un sympathique film cependant avec un casting de bonne facture, une atmosphère glauque bienvenue et un final saisissant.

6) SHARKNADO

Résumé : Un ouragan s’est abattu sur Los Angeles et fait déferler des vagues d’eau si puissantes et hautes que les requins de l’océan se retrouvent projetés dans la ville! Très vite, c’est la panique générale face à cette menace inattendue…

Premier film présenté lors de cette Nuit Fantastique en présence des deux producteurs (qui sont venus d’ailleurs avec des requins en plastique : sympathique clin d’œil aux SFX du film qui va venir…), « sharknado » est, comme son nom l’indique, un film de requins.
Et quel film de requins! Chaque année on s’attend à rire aux éclats devant le premier film à pointer le bout de son nez à la Nuit Fantastique (un placement non négligeable pour mettre tout le monde rapidement en condition à cet évènement annuel) et cette année encore nous ne sommes pas déçus de cette mise en bouche.

Véritable bêtise parfaitement assumée par ses producteurs, ce bon gros nanar est tout simplement le meilleur que j’ai pu voir à ce jour dans les shark movies. Mon dieu quelle ânerie mais qu’est-ce qu’on rigole! Bien différent de tous ces films de requins bas de gamme où il ne se passe pas grand-chose durant 1h30 et qu’on retrouve rapidement dans des bacs dvds à 1-2€, ce « sharknado » s’avère être un gros défouloir où l’action et les bêtises en tous genres ne laissent la place à aucun moment à l’ennui.

Plongés dans un rythme bien soutenu, nous voilà attaqués par des requins qui tombent du ciel, propulsé par des vagues et des ouragans hors de leur petit océan! Pire encore, vous verrez des requins volant et tourbillonnant dans des tempêtes, menaçant les hélicoptères et atterrissant sur des toits ou dans des piscines!!! Ca charcute, ça avale sans mâchouiller, ça arrache des membres, ça écrase… Bref ces squales ont faim et ça fait sacrément plaisir!
Alors, certes, nanar oblige, les SFX sont médiocres mais peu importe ici car rien ne semble de toute façon traité avec sérieux. Et quand ce ne sont pas les attaques de requins qui nous font rire, ce sont les acteurs (tiens salut Tara Reid! Le porno ne rapporte plus?), tous pathétiques dans leurs rôles respectifs (certains étant d’ailleurs volontairement caricaturés à l’extrême)!
A pisser de rire!

7) BIG ASS SPIDER

Résumé : Une araignée géante s’échappe d’un laboratoire militaire et va semer la panique dans la population de Los Angeles. Très vite, l’arachnide atteint une taille gigantesque et détruit les gratte-ciels de la ville. Un exterminateur de nuisibles et un agent de sécurité vont tout faire pour empêcher cette monstrueuse bestiole de continuer ce carnage sans précédent.

Là aussi, ça envoie du lourd! Quand Mike Mendez (réalisateur de « serial killers » et « le couvent ») nous balance sur grand écran une araignée gigantesque se prenant pour Godzilla sur des gratte-ciels, inutile de vous dire que les fous-rires éclatent un peu partout dans la salle.
Ajoutez à ce gros arachnide un duo d’idiots pour sauver la ville de Los Angeles (qui a déjà subi une attaque de requins dans le film précédent, la pauvre…) et des effets spéciaux parfois risibles (mais tellement mieux cependant que dans « sharknado ») et vous obtenez là encore une fois une bonne partie de rigolades.

8) BOUNTY KILLER

Résumé : Il y a une vingtaine d’années, les gouvernements du Monde entier sont passés aux mains d’entreprises puissantes avides de pouvoir et d’argent, conduisant le Monde dans une guerre sans merci. Dans ce contexte est né un Conseil ayant pour mission de rétablir la justice : le Conseil des Neuf. Des mercenaires, que l’on peut qualifier à juste titre de chasseurs de primes, sont payés par ce Conseil pour exterminer les cadres dirigeants de ces entreprises mettant le Monde en péril. Ce sont les « Bounty killers » : des assassins qui mettent fin à l’avidité en bande organisée et font entrevoir un avenir aux rescapés de l’apocalypse.

La meilleure surprise de cette Nuit Fantastique 2014 restera sans aucun doute pour moi ce film-là. Mélangez des films post-apocalyptiques tels que « le livre d’Eli » et « Mad Max 2 » et rajoutez-y une bonne dose de combat et d’action à la « kill Bill » ou « planete terreur » et vous obtenez « bounty killer ».
Doté d’un scénario original et bourré de rebondissements, « bounty killer » saura vous tenir en haleine jusqu’au final pétaradant où les balles fusent, les corps volent et le sang gicle à gogo. Certes moins amusant que les deux films précédents et pas du tout nanaresque, voilà un film dont on risque à coup sûr d’entendre parler.

Dimanche 2 février 2014

9) THE SACRAMENT

Résumé : deux journalistes accompagnent un de leurs amis parti voir sa sœur qui a quitté la ville pour aller vivre parmi une communauté religieuse isolée. Une fois sur place, les trois hommes vont être surpris par la qualité de vie de ces 200 personnes environ qui ont décidé de s’isoler et de vivre une vie fondée sur le partage des biens. Tout le monde semble heureux de cette nouvelle vie qui s’est offerte à eux, loin du capitalisme, de la violence, du racisme et de tous ces fléaux du Monde moderne. Dirigée par un chef que l’ensemble de ses fidèles appellent « Père », cette communauté va cependant rapidement montrer des zones d’ombre à nos trois hommes…

Film attendu au tournant lors de ce festival, les festivaliers auront dû attendre le dimanche, dernier jour de Fantastic’Arts , pour enfin le voir. En effet, le nouveau Ti West est une bonne surprise (ce qui peut paraître étonnant quand on voit certains de ses films…) grâce principalement à ce cadre et à cette ambiance qu’il dégage.
Caméra à l’épaule pour rendre l’immersion la plus totale possible (façon de filmer devenue monnaie courante ces dernières années suite à l’éclosion de nombreux found footages), nous pénétrons dans une communauté coupée du monde extérieur par une forêt peu accueillante. Un sentiment d’insécurité permanent nous envahit dans ce milieu qui nous semble mystérieux (une sorte de gourou semble à la tête de cette communauté qui ressemble fortement à une secte) et hostile (pourquoi des pseudos-soldats sont postés à l’entrée du village avec des armes?) à la fois.

Un réalisme surprenant qui nous fiche une bonne petite dose de stress et qui place ce film dans le haut du panier de la filmographie de Ti West sans aucune hésitation.

10) THE LAST DAYS ON MARS

Résumé : Alors qu’ils viennent d’avoir la preuve de l’existence d’une forme de vie bactérienne sur la planète Mars, des astronautes vont aller chercher des échantillons supplémentaires pour confronter leurs résultats et s’assurer de ce qu’ils avancent.
Mais le sol poreux qu’ils fouillent à ce moment s’avère des plus instables et entraîne l’un des membres de l’équipe spatiale dans un gouffre. Alors que ses collègues tentent de retrouver sa dépouille, un second membre de l’équipe disparait à son tour. Aucun doute, une espèce encore en vie rôde dans les environs, une espèce qui ne semble pas apprécier les visites…

Unique film de science-fiction cette année en compétition, « the last days on Mars » nous amène sur la planète rouge en compagnie d’astronautes et de scientifiques qui vont rapidement se retrouver confrontés à une menace étrangère. Rien de bien ordinaire dans ce petit film anglais mais tout est là cependant pour nous offrir un spectacle d’honnête facture : de jolis paysages lunaires, des monstres hideux et coriaces, une histoire alternant séquences d’angoisse et scènes d’action. On pourra peut-être regretter un début un peu lent mais une fois le premier individu disparu, le rythme s’en ressent et la panique s’installe pour ne plus nous quitter jusqu’à un final assez peu commun dans ce genre de production.

Une sensation de déjà vu certes mais du moment que c’est fait sans trop d’erreurs c’est plus qu’acceptable! (D’ailleurs, les scènes où le véhicule spatial roule sur Mars dans une brune tenace pouvant cacher mille dangers et avec cette caméra immersive comme si nous étions à la place du pilote sont inquiétantes et méritent amplement le détour)

11) THE BABADOOK

Résumé : Suite au décès de son mari, Amélia éprouve le plus grand mal à élever seule son fils de six ans. Persuadé qu’il est entouré de monstres en tous genres, le petit Samuel s’entoure de pièges et autres armes pour se protéger, un acharnement contre ces êtres imaginaires que sa pauvre mère ne supporte plus. Lorsqu’ils découvrent un livre intitulé « Mister Babadook », Samuel est persuadé que ce fameux Babadook est la créature qui hante ses rêves et vient lui rendre parfois visite, menaçant parfois même de les tuer, lui et sa mère. Quand Amélia croit apercevoir également le Babadook, cette dernière prend soudainement conscience que ce croquemitaine pourrait bien être réel.

Sympathique film de croquemitaine australien, « the babadook » est là aussi une agréable surprise et a fait beaucoup parler de lui dans les files d’attente une fois sa première projection passée. Mené par un tandem surprenant de par leurs interprétations respectives quasi irréprochables, le film de Jennifer Kent nous invite à vivre le quotidien d’une mère et de son fils, en proie à un démon tapis dans l’ombre qui va donner bien des sueurs froides à ces derniers mais également au spectateur.

Alternant séquences tragiques et passages humoristiques sans jamais tomber dans les excès, « the babadook » nous gratifie d’un scénario à première vue facile d’accès mais qui s’avère finalement suffisamment fouillé et rondement mené pour nous donner plusieurs compréhensions possibles du film, ce dernier finissant sur une sorte de question ouverte où le spectateur choisira lui-même son interprétation.

12) MISS ZOMBIE

Résumé : Un médecin aisé, sa femme et leur fils reçoivent un jour de la part d’un ami une cage dans laquelle se trouve une morte vivante. Rapidement, notre zombie devient la femme de ménage du foyer, nettoyant sans rechigner et sans relâche les sols de la propriété.
Mais très vite, cette femme zombie va fasciner et interroger le monde qui l’entoure et plus particulièrement la gente masculine, créant alors une succession d’évènements malheureux et non désirés au sein de cette petite famille…

Ce fameux « miss zombie » aura fait parler de lui cette année à Fantastic’Arts. Dès la diffusion de la liste des films présents en compétition au festival, « miss zombie » a tout de suite fait figure de gros outsider face à des films tels que « dark touch », « the sacrament » et « we are what we are » qui étaient d’emblée cités comme étant les gros favoris en course pour le Grand Prix. Mais une fois les premières projections du film passées, la nouvelle s’est répandue à une vitesse folle dans les files d’attente : « miss zombie » serait « une vraie merde », « un film long et ennuyeux »…

Il est vrai effectivement que le film de Sabu n’est pas très énergique… Mais une fois encore je ne fus pas du même avis que la majorité des festivaliers pour ce qui est de la qualité du long-métrage en question.
Tourné en noir et blanc, couleurs froides et tristes choisies pour nous narrer cette histoire dramatique, « miss zombie » revient sur une thématique déjà vue à Fantastic’Arts avec « Fido » : l’esclavage ou l’intégration des zombies dans la société, voire même dans le cocon familial. Alors que « Fido » traitait ce thème dans un registre comique, « miss zombie » va lui l’intégrer dans un film tragique ne laissant pas de place à l’humour. Ici, notre malheureuse zombie n’est acceptée comme être humain que par son couple d’employeurs et leur enfant. Cette dernière est en effet sans arrêt humiliée au fil de ses journées : recevant d’abord des cailloux par les enfants du quartier, elle se fait ensuite poignarder à plusieurs reprises par de jeunes voyous avant d’être violée par des collègues humains puis par le maître de maison. Mais très vite, notre malheureuse zombie va prendre la place de la patronne, au grand damne de cette dernière…

Sabu nous livre ici une bien belle histoire sur la tolérance mais qui malheureusement pour beaucoup de festivaliers s’avère bien trop pompeux et lent, si bien que l’énervement et l’ennui auront eu raison d’eux…


PALMARES du festival :

GRAND PRIX : MISS ZOMBIE
PRIX DU JURY : THE BABADOOK / RIGOR MORTIS
PRIX DU PUBLIC : THE BABADOOK
PRIX DE LA CRITIQUE : THE BABADOOK
PRIX DU JURY SYFY : THE SACRAMENT
PRIX DU JURY JEUNE : THE BABADOOK
GRAND PRIX COURT METRAGE : THE VOICE THIEF

Vivement les chroniques !


A lire ce compte-rendu, on en a l'eau à la bouche et ça donne envie de se faire une "orgie filmique" telle que celle que tu as faite, quel veinard !

LES NEWS
R.I.P. - Joel Schumacher

R.I.P. - Joel Schumacher (29 août 1939 - 22 juin 2020) Né en 1939 à New York, Joel Schumacher fait ses débuts de réalisateur en 1981 avec la comédie fantastique "The Incredible Shrinking Woman". En 1985, il reçoit son premier succès critique en tant que scénariste du film "St Elmo's...
R.I.P. - Ian Holm

RIP Ian Holm [12 septembre 1931 - 19 juin 2020] Sir Ian Holm Cuthbert est un comédien britannique surtout connu pour son rôle de l'androïde Ash dans "Alien, le huitième passager" ( Ridley Scott, 1979 ). On a pu le voir dans des grosses productions comme "Le cinquième élément" où la...
Trailer : Peur Bleue 3

Le film ultra fun de Renny Harlin, va avoir une seconde suite puisque débarque aux USA "PEUR BLEUE 3", aka "DEEP BLUE SEA 3" évidemment ! Pour le moment, pas de sortie française d'annoncée...
Sortie DVD : Aerobic Killer

Chouette !! La sympathique collection Les inédits du cinéma Bis va faire son retour dès le 15 juin, avec un changement d'éditeur puisque désormais, c'est BZZ VIDEO qui va se charger de la confection des DVD, sans changer la charte graphique, ce qui est une bonne chose ! C'est...
Le Sadique Master Festival 2020 ? En virtuel !

Je relaye le message de Tinam Bordage, créateur du SADIQUE MASTER FESTIVAL : "Comme vous le savez tous, suite à la pandémie du COVID19 la 6éme édition du Sadique-master festival de mars 2020 a dû être annulée (reportée plus exactement). Afin de maintenir le flux d'activités...
Du très bon à La Quatrième Dimension !

On vous en a déjà parlé à plusieurs reprises : Loïc Bugnon, créateur et organisateur du Bloody Week-End à Audincourt (dans le département du Doubs en région Bourgogne-Franche-Comté), avait ouvert une boutique en ligne de produits dérivés et dvd/blu-ray dans le milieu du cinéma...
Sortie DVD : Ill Final Contagium & Scarecrowd

L'éditeur Tetro Video vient de lancer les précommandes pour ses deux nouveaux titres à venir : "ill final contagium" et "Scarecrowd", toujours sous format Book Dvd, avec sous-titres français ! "Ill final contagium" a été réalisé par Kai E. Bogatzki, Domiziano Cristopharo, Lucio A. Rojas...
R.I.P. - Philippe Nahon

Découvert pour ma part dans "Carne" puis dans "Seul contre tous" et bien sûr "Haute Tension", Philippe Nahon et sa gueule reconnaissable entre toute, tout comme sa voix d'ailleurs, nous a quitté en ce 19 avril 2020. Né le 24 décembre 1938, il a d'abord été acteur de théâtre avant de se...
R.I.P. - Dieter Laser

Né en 1942 en Allemagne, Dieter Laser a principalement joué dans des téléfilms ou des séries-télévisées avant de devenir mondialement célèbre en 2009, année où il interpréta le terrifiant docteur Dr. Heiter dans le tout aussi fou "THE HUMAN CENTIPEDE" de Tom Six. L'acteur retrouva...
Trailer : Peninsula

La suite de "Dernier train pour busan" se dévoile un peu plus, avec une bande-annonce alléchante... Sortie en 2020 logiquement, si le Covid-19 veut bien nous foutre la paix...
R.I.P. - Stuart Gordon

C'est avec tristesse que l'on vous annonce la mort de Stuart Gordon, célèbre réalisateur américain qui s'est faît connaître grâce à ses adaptations modernes des récits d'H.P.Lovecraft, à l'image de "Ré-animator", "From Beyond", "Catsle Freak" ou "Dagon" par exemple. On lui doit...
Sortie BR : Pigs - les monstres sanglants

Bonne surprise de la part de Bach Films qui vient d'ajouter à son catalogue, et pour la modique somme de 15 euros, le film "Pigs les monstres sanglants" de Marc Lawrence et ce, en Blu-Ray ! Pour commander,
R.I.P. - Max von Sydow

En 1973, le démon Pazuzu possédait la jeune Linda Blair dans le chef-d'oeuvre de William Friedkin, "L'Exorciste". Pour le combattre, deux prêtres : Damien Karras et surtout le père Merrin, interprété par Max von Sydow ! Un rôle de composition majeur pour ce grand acteur, à la filmographie...

LES FILMS
Incubus

Une petite ville américaine est le théâtre d'une série de meurtres et de viols d'une rare violence. Afin d'identifier le coupable, le shérif Hank Walden fait appel au docteur Jack Cordell. Or, le petit ami de la fille de Cordell est hanté par d'étranges cauchemars qui semblent avoir un...
Boy 2 : la malediction de brahms - the

Après avoir été agressée dans son appartement, Liza ne cesse de faire des cauchemars et n'arrive pas à remonter la pente. Son fils Jude, qui a assisté au drame, est devenu muet suite à ce traumatisme. Recherchant un environnement calme pour sa femme et son fils, Sean décide de déménager...
A Night of Horror: Nightmare Radio

Travaillant dans une station de radio, l’animateur Rod Wilson raconte ou échange des histoires macabres et de meurtres avec ses auditeurs tout au long de la nuit. Alors qu'il continue son quart de travail et qu'un appelant farceur s'énerve, il essaie de s'en sortir avant que quelque chose hors...
Source of shadows - The

The source of shadows même s’il date de 2020, présente dix histoires de durée variable réalisées à partir de 2016 par différents cinéastes et réunies ici en un bloc hétéroclite tout en étant censées explorer une de nos terreurs les plus primaires, la peur universelle de...
Follower - the

Bloggeur vidéo sur internet spécialisé dans les phénomènes paranormaux, avec sa chaîne Creepy Passion, David Baker est invité par Carol Anderson, qui vit avec sa grand-mère dans une grande demeure, afin de faire la lumière sur les phénomènes inexpliquées dont elle se dit victime. Carol...
Cold hell

Jeune immigrée turque vivant en Autriche, Ozge est chauffeur de taxi. De retour du travail, elle découvre le corps inerte et ensanglanté de sa voisine d’en face mais pas seulement : dans la pénombre de l’appartement d’en face, un homme la regarde et semble persuadé que notre taxidriver...
Weeks-ends malefiques du comte Zaroff - les

Boris Zaroff, le descendant du comte Zaroff, se livre aux mêmes exactions sadiques que son illustre ancêtre, aidé de son majordome Karl qui lui procure de jolies femmes femmes et qui le pousse à commettre d'ignobles méfaits...
7eventy 5ive

Au cours d’une fête dans un manoir isolé, des jeunes s’amusent à faire des farces téléphoniques. Un jeu qui va virer au cauchemar quand ces derniers vont tomber sur un psychopathe qui décide de leur rendre une petite visite...
Aerobic killer

Valérie apprend que sa candidature pour être mannequin a été retenue. Afin de parfaire son look, elle s'offre une séance de cabine à UV. Mais une anomalie détraque l'appareil qui se met à chauffer de plus en plus, provoquant même un incendie alors que Valérie est coincée dedans. Deux ans...
Emanuelle et les derniers cannibales

Alors qu'elle se fait passer pour une patiente dans un hôpital psychiatrique, la journaliste Emanuelle découvre le cas d'une jeune fille qu'on a retrouvé en Amazonie et qui vient de dévorer le sein d'une infirmière. En allant parler à la patiente, Emanuelle aperçoit un étrange tatouage en...
Last christmas

Kate, grande fan de Georges Michael, traîne derrière elle une série de mauvaises décisions et erre dans Londres au son des grelots accrochés à ses bottes de lutin, seul emploi qu’elle ait réussi à décrocher dans une boutique de Noël. C’est pourquoi elle n’en croit pas ses yeux quand...
Hell night

Pour pouvoir incorporer une confrérie étudiante, les quatre nouvelles recrues vont devoir subir un examen de passage : rester environ six heures dans un lugubre et terrifiant manoir abandonné, jadis théâtre de meurtres sauvages. Peter, le maître de la fraternité, leur a préparé...
Mexico Barbaro 2

Après le succès de la première anthologie d’horreur mexicaine Mexico Barbaro, en 2014, le cinéaste Lex Ortega récidive en rassemblant huit courts-métrages d’horreur dont les récits mêlent traditions et légendes du pays de Pancho Villa. Avec au programme : des histoires...

LES JEUX (VIDEOS / DE SOCIETE...)
Resident Evil 3 (2020)

Jill Valentine fait partie des derniers témoins des atrocités commises par Umbrella à Raccoon City. Pour l'empêcher de parler, Umbrella a fait appel à son arme secrète : Nemesis !
Subnautica

Rescapé du crash du vaisseau Aurora, Ryley Robinson se retrouve sur la planète 4546B. Un monde entièrement océanique qu'il devra explorer pour en découvrir les secrets, rechercher d'autres survivants et parvenir à s'enfuir.
Blair Witch

1996, un jeune garçon a disparu dans la forêt de Black Hills près de Burkittsville dans le Maryland. Vous incarnez Ellis, un ancien flic profondément troublé, et vous participez aux recherches dans la forêt. Ce qui démarre comme une enquête policière banale va rapidement se transformer en...
Walking dead, the : l'ultime saison

Clementine est devenue une survivante habile et redoutable. Voici le dernier chapitre de son voyage. Après des années d'errance et de dangers aussi morts que vivants, elle a peut-être trouvé son foyer dans une école reculée. Mais pour le protéger, un sacrifice est nécessaire.
Layers of fear

Vous prenez un autre verre alors que la toile vous domine. Une lumière vacille dans un coin. Vous avez créé d'innombrables œuvres d'art, mais jamais rien... de tel. Pourquoi ne pas l'avoir fait avant ? Cela semble si évident après coup. Vos amis, les critiques, les commanditaires, bientôt...
Escape Game : Lost Asylum (One Hour)

1952, un hôpital psychiatrique vient de fermer ses portes suite à un fait divers sanglant : un patient interné depuis de nombreuses années vient d’assassiner plusieurs médecins dans des circonstances encore inexpliquées. Depuis, on ne l’a jamais revu. Le temps a passé, et les vieux...
Escape Game Walking Dead

Deux dictateurs fous ont créé un virus zombie et ont commencé à le propager à travers la ville. Votre mission est de pénétrer dans le laboratoire et de parvenir à en ressortir avec l'antidote ! Mais vous n'aurez que 60 minutes pour parvenir à votre but...
Resident Evil 2 (2019)

Avant le malheureux mois de juillet 1998, Raccoon City n'était encore qu'une simple petite bourgade du nord des États-Unis. La seule chose qui caractérisait cette cité banale était son laboratoire de produits pharmaceutique : Umbrella inc. Mais dans les semaines qui suivirent, d'étranges...
Cthulhu l'avènement

Vous incarnez un chef de secte dont le but est de réveiller Cthulhu et les autres Grands Anciens. Mais une autre secte est prête à tout pour invoquer avant vous ces Maîtres du chaos...
XCOM : Enemy Within

Confrontés à une menace extraterrestre, les gouvernements de la Terre s'allient pour former une organisation paramilitaire secrète chargée de neutraliser l'ennemi inconnu. Son nom : le projet XCOM. En tant que commandant, vous menez les forces armées de défense dans un combat sans précédent...
God of war (2018)

Vivant en ermite dans les contrées du Nord, Kratos doit s'occuper de son fils Atreus et organiser les funérailles de sa femme. Cette dernière voulait que ses cendres soient dispersées au sommet de la plus haute montagne. Kratos part donc avec Atreus accomplir les volontés de sa défunte...
Shadow of the tomb raider

Toujours accompagné de son ami Jonah, Lara Croft poursuit sa quête et son désir de vengeance contre les Trinitaires, qu'elle tient responsable de la mort de son père. Son périple va l'amener de l'île de Cozumel au Pérou, où elle fera connaissance avec un peuple Maya. En décryptant les...
Firewall zero hours

Dans Firewall Zero Hours, vous incarnez soit un attaquant, soit un défenseur et devrez lutter à quatre contre une équipe adverse également composée de quatre joueurs, le tout dans l'univers de la réalité virtuelle...

LES LIVRES (ROMANS / FANZINES...)
Femmes de game of thrones - les

L’univers duTrône de fer est peuplé d’un éventail de profils féminins riches. Fortes, courageuses, manipulatrices ou sensuelles, les femmes de Game of Thrones tentent d’accomplir ce qui semble être leur destinée. Faisant écho aux femmes modernes, les obstacles qui entravent leur chemin...
Univers impitoyable de game of thrones - l'

Game of Thrones, série de romans écrits par George R. R. Martin, puis adaptation en série TV, est l’un des plus gros succès de « pop culture » de ces dernières années. Se référant tout autant aux livres qu’à leur adaptation télévisée, cet essai décrypte et analyse les thèmes...
Vampirella anthologie volume 1

Vampirella est un personnage protéiforme, un vampire issu du monde de l'épouvante, mais également une super-héroïne, une icône féministe aux yeux de certains, le précurseur d'un genre nouveau de bande-dessinée et enfin celle qui a sauvé une maison d'édition à elle seule. Les récits...
Game of Thrones : une fin sombre et pleine de terreur

"Si vous pensiez que ça allait bien finir, c'est que vous n'aviez pas été très attentifs" : cette réplique du cruel Ramsay Bolton résonne autrement depuis l'achèvement de la saga au succès mondial, Game of Thrones. Comment comprendre l'épisode final que de si nombreux fans ont jugé si...
Le monstre de Florence - Autopsie d'un mythe criminel

Florence, l'une des plus belles villes au monde, a toutefois été témoin des agissements macabres du tueur en série surnommé Le Monstre de Florence ou Il Mostro. Un tel personnage a évidemment subjugué l'imaginaire des créateurs d'images, qu'elles soient littéraires, musicales...
Tour sombre tome 2 : les trois cartes - La

Roland, le pistolero, s'éveille sur une grève déserte. Issus de la mer, des monstres carnivores l'attaquent et lui dévorent quelques doigts des mains et des pieds. Affaibli, rongé par l'infection, il sent qu'il va mourir s'il ne franchit pas la Porte qui mène à d'autres espaces-temps. De...
D'après une histoire de Stephen King

Les chiffres parlent pour lui : 350 millions d’ouvrages vendus depuis la publication de son premier roman en 1974, un corpus d'une cinquantaine de romans et deux cents nouvelles... Stephen King, c’est aussi plus de 80 transpositions de ses écrits sur grand et petit écrans à travers le...
Mémoires de l'oncle Jess - les

Pendant près de deux ans, Edgard Baltzer a mené un véritable travail de recherche auprès de collaborateurs ou d'amis de Franco, au sein d'archives ou de bibliothèques espagnoles. Il a ainsi eu accès à des informations de première main et à des documents restés jusqu'alors inconnus ou...
Belles et rebelles, celles qui ont dit "Non" !

Avant la lutte pour la parité contemporaine, certaines rebelles criaient déjà : "Non ! ". Des actrices comme Brigitte Bardot, Romy Schneider, Arletty, Marilyn Monroe, Béatrice Dalle, Joséphine Baker, Louise Brooks, Hedy Lamarr, Marlene Dietrich, Greta Garbo, et bien d'autres, revendiquaient...
Gunnm tome 9

Par un formidable effort de volonté, Gally a réussi à s'affranchir du lien qui l'attachait à Zalem. Libre pour la première fois de sa vie, elle affronte Desty Nova sans autre objectif que d'assouvir une vengeance personnelle. Mais, face à la mort, le savant fou joue sa dernière carte et...
Gunnm tome 8

Gally poursuit sa quête afin de trouver le professeur Desty Nova. Sa mission lui permet enfin de retrouver Ido mais ce dernier ne semble pas reconnaître Gally. Celle-ci va apprendre qu'Ido a fait effacer sa mémoire. Triste du sort d'Ido, Gally repart sur les traces de Den, qui a lancé l'assaut...
Gunnm tome 7

Gally doit poursuivre sa mission et trouver Den, le chef du Barjack. Elle laisse Fogia et s'aventure seule dans le désert. Elle a tout de même une nouvelle alliée, Lou, qui, depuis un bureau, va l'aider à s'orienter ou à utiliser les modules "Tuned". Pendant son périple, Gally va retrouver la...
Gunnm tome 6

Après son terrible combat contre Zapan, Gally est au seuil de la mort. Mais une opportunité lui est offerte par un haut membre de Zalem : devenir une "Tuned", un espion, un ange exterminateur au service de Zalem. Gally accepte, surtout que sa mission prioritaire sera de retrouver le docteur Desty...

LES SERIES TV
Channel Zero (saison 4)

Jillian et Tom Hodgson emménagent dans leur nouvelle maison qui se trouve être celle dans laquelle Tom a grandi. Ces jeunes mariés découvrent dans la cave une porte qui n’était pas là auparavant. Comme le personnage mythologique de Pandore avec la célèbre boîte éponyme, ils vont alors...
Carnival row saison 1

Dans un monde fantastique à l’époque victorienne, où les créatures mythologiques doivent cohabiter avec les humains, le détective Rycroft Philostrate et une fée réfugiée du nom de Vignette Stonemoss vivent une dangereuse relation au cœur d’une société de plus en plus intolérante....
Fear the walking dead saison 1

A Los Angeles, Nick Clark, un jeune toxicomane qui accumule les problèmes, se réveille dans une église abandonnée et découvre son amie en train de dévorer la mâchoire d’un cadavre. Révélant ce qu’il a vu, sa famille pense qu’il s’agit d’hallucinations liées à sa consommation de...
Game of thrones saison 8

La lutte pour le trône de fer touche à sa fin alors que le Roi de la Nuit et les marcheurs blancs ont franchi le mur et pénétré dans Westeros. La bataille de La Longue Nuit sera-t-elle gagné et si oui, se posera alors LA question : qui finira sur le trône de fer et régnera sur le Royaume...
Channel Zero (saison 3)

Alice et Zoé Woods sont deux jeunes femmes fraîchement débarquées à Garrett, dans le Michigan. Elles logent chez Louise Lispector, une vieille taxidermiste peu bavarde, non loin du « Butcher’s Block », le quartier le plus pauvre et malfamé de la ville. Dans cette bourgade de l’Amérique...
Game of thrones saison 7

Après un été qui a duré près de dix ans, l’hiver est arrivé. Daenerys Targaryen, accompagnée de son armée et de ses dragons, se dirige vers Westeros à la recherche de nouveaux alliés. De son côté, Jon Snow cherche à unifier les maisons du nord ainsi que les Sauvageons pour affronter...
Game of thrones saison 6

Après avoir été publiquement humiliée, Cersei Lannister cherche à se venger de ses ennemis et à reprendre le pouvoir. Alors que Sansa Stark et Theon Greyjoy sont en fuite, Arya Stark essaie tant bien que mal de survivre, et poursuit son entraînement pour devenir une Sans-Visage. A Meereen,...
Game of thrones saison 5

Alors que la guerre fait rage à Westeros, la famille Lannister est affaiblie à Port-Réal. Jalouse de l’influence croissante de la famille Tyrell, et afin de conserver ce qu’il lui reste de pouvoir, Cersei Lannister instaure la Foi Militante, un régime religieux régi par des fanatiques....
Game of thrones saison 4

Après de nombreuses victoires, la maison Lannister est plus puissante que jamais et détient désormais un pouvoir absolu sur le trône de fer. Le prince Oberyn Martell arrive à Port-Réal pour revendiquer sa place au Conseil restreint, et obtenir justice pour l’assassinat de sa sœur. Alors...
Good omens saison 1

Un ange très propre sur lui et un démon rock’n’roll, tous deux habitués aux plaisirs de la vie terrestre, vont devoir s’allier pour empêcher l’apocalypse, afin de ne pas perdre leurs avantages. Ils tentent alors d’éduquer l’Antéchrist, sans savoir que l’enfant du Diable a été...
Game of thrones saison 3

La lutte pour le trône de fer continue. Joffrey Baratheon a remporté une précieuse victoire et se retrouve désormais à la tête de la plus grande armée du royaume. Sur l’île de Peyredragon, Melisandre propose à Stannis Baratheon de recourir à une puissante magie pour conquérir le trône...
Game of thrones saison 2

Les Sept Couronnes sont en guerre, et chaque camp cherche à nouer de nouvelles alliances. Grâce au soutien de la puissante Maison Lannister, Joffrey Baratheon, héritier de Robert, détient désormais le trône de fer. Mais la légitimité de son règne est contestée alors que Stannis et Renly,...
Channel Zero (saison 2)

Margot, une jeune fille timide et solitaire, encore bouleversée par la mort récente de son père reçoit de mystérieuses vidéos de « La maison sans fin », une sorte d’édifice hanté itinérant et décide, pour se changer les idées qu’elle a moroses, d'aller la visiter avec ses amis...

LES DOSSIERS
Compte-rendu du festival de Gerardmer 2020

COMPTE-RENDU FESTIVAL DE GERARDMER 2020 Par David Maurice   Vous êtes habitué(e)s à présent : chaque année, je me rends à Gérardmer, la fameuse « Perle des Vosges » située à seulement...
Compte-rendu du festival de Gerardmer 2019

COMPTE-RENDU DU FESTIVAL DE GERARDMER 2019 - par David Maurice - Comme chaque année, j’étais présent sur Gérardmer en cette fin de mois de Janvier pour couvrir le Festival International du Film Fantastique. Une 26ème édition qui...
La saga Hellraiser

LA SAGA HELLRAISER - Dossier de Gérald Giacomini -   1°) Hellraiser-Le Pacte, de Clive Barker (1987) 2°) Hellraiser II: Les écorchés, de Tony Randel (1988) 3° )Hellraiser 3, d'Anthony Hickox (1992) 4°) Hellraiser:...
The phantom of the opera

THE PHANTOM OF THE OPERA   Impossible en étant à New York pour des vacances bien méritées de ne pas assister à une représentation sur Broadway du spectacle Le Fantôme de l'Opéra ! Avec Cat's, c'est le spectacle...
Compte-rendu du festival de Gerardmer 2018

COMPTE-RENDU FESTIVAL DE GERARDMER 2018 Par David Maurice   Comme chaque année, je suis passé par les Vosges et plus précisément par Gérardmer en cette fin Janvier pour couvrir le Festival International du Film Fanstastique. Une...
Compte-rendu festival Gerardmer 2017

COMPTE-RENDU FESTIVAL DE GERARDMER 2017 -par David Maurice-     Comme chaque année, je me rends sur Gérardmer pour couvrir le Festival International du Film Fantastique. Ce dernier étant le festival du film fantastique de...
Compte-rendu festival gerardmer 2016

COMPTE-RENDU FESTIVAL DE GERARDMER 2016 -par David Maurice-   Comme chaque année, je me suis rendu sur Gérardmer pour couvrir le festival international du film fantastique. Après une 22ème édition tout simplement extraordinaire, il...
Compte-rendu festival Gerardmer 2015

COMPTE-RENDU FESTIVAL DE GERARDMER 2015 -par David Maurice-   Cette année encore, je suis venu en terres vosgiennes pour assister à cette nouvelle édition du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer. Une 22ème...
Subconscious cruelty

SUBCONSCIOUS CRUELTY de Karim Hussain - Dossier de Nicolas Beaudeux   SUBCONSCIOUS CRUELTY Réalisateur : Karim Hussain Scénariste : Karim Hussain Année : 2000 Pays : Canada Casting : Sophie Lauzière,...
Wes Craven

WES CRAVEN , un dossier de Stéphane Erbisti   I / LES PRINCIPAUX FILMS 1972 LA DERNIERE MAISON SUR LA GAUCHE (The last house on the left)   Avec : David Hess, Sandra Cassel, Lucy Grantham, Fred J. Lincoln, Jeremie Rain, Marc Sheffler, Gaylord...
Universal story partie 2

UNIVERSAL STORY - PARTIE 2 , un dossier de Stéphane ERBISTI   Après avoir quitté "Le spectre de Frankenstein", nous retrouvons notre momie préférée dans "la tombe de la momie" où un grand...
Universal story partie 1

UNIVERSAL STORY , un dossier de Stéphane ERBISTI     UNIVERSAL. Un nom de studio prestigieux, qui a donné ses lettres de noblesses au cinéma en produisant de nombreux films devenus des classiques, et ce, dans tous les genres. Dans...
Sang pour sang 80s partie 2

SANG POUR SANG 80S PARTIE 2 , un dossier de Jérémie MARCHETTI     Panic Beats (1983) Paul Naschy : Que mon cœur lâche [INÉDIT] Le gothique, les fantômes et les landes brumeuses, ce n'est plus tellement à la...

MAJ FILMOS
Wes CRAVEN

Oeuvrant dans le genre du fantastique et de l’épouvante depuis une trentaine d’année, Wes Craven s’est taillé une petite réputation, ce qui ne l’empêche pas d’être vilipendé, certains lui reprochant d’avoir "trahi" le genre. Pourtant, son œuvre bien qu’hétérogène,...
Stan Winston

Lorsqu'un film a du succès, on en vient souvent à parler de son réalisateur ainsi que de ses acteurs. Or, bien d'autres personnes sont indispensables à l'élaboration d'un projet cinématographique : c'est le cas par exemple des producteurs, des scénaristes, des gens chargés de la confection...
Ron Perlman

Né le 13 avril 1950 à New York, Ron PERLMAN est aujourd'hui considéré comme l'un des acteurs américains les plus frenchies. Bien que n'ayant quasi jamais eu de premier rôle dans un long-métrage, mis à part "hellboy" de Guillermo DEL TORO, l'acteur est resté dans la mémoire des français...
Michael J. Fox

Chapitre I : Début de carrière Fils d'un sergent de l'armée américaine et d'une mère comédienne, Michael Andrew FOX naît le 9 juin 1961 à Edmonton, au Canada. Après une enfance rythmée par la cadence infernale de maints déménagements, il emménage finalement à Vancouver à l'âge de...
Giovanni Lombardo Radice

Tous les fans de bis transalpins connaissent bien évidemment le GRAND Giovanni Lombardo Radice, ne serait-ce que pour sa participation à maints films choquants provenant d’Italie, son pays natal. Chapitre 1 : le théâtre : une vocation Giovanni Lombardo Radice est né à Rome le 23...
Linda BLAIR

Linda Denise naît dans le Missouri en 1959. Très jeune elle commence à officier dans le milieu "artistique", témoins les nombreux spots publicitaires qu’elle tourne pour la TV américaine dès l’âge de 5 ans. Elle fait ses premiers pas au cinéma en 1968 dans "Hidden Faces" une série TV...
Edwige FENECH

Le 24 Décembre, 1948 ans après la naissance du plus grand escroc de l’histoire de l’humanité, naquit LA véritable prophète, une certaine Edwige Sfenek. D’un père maltais et d’une mère sicilienne, elle vit le jour dans la riante bourgade de Bône en Algèrie alors française,...
Bruno MATTEI

En paraphrasant le primesautier Staline s’adressant au non moins guilleret Pierre Laval (un peu de culture prolétarienne ne faisant jamais de mal) en ces mots : "Le Vatican, combien de divisions ?", voici la question du jour : "Bruno Mattei, combien de films ?". Si vous avez la réponse,...
David CRONENBERG

"J’ai peu à peu pris conscience que, pour moi, le corps est synonyme de vie humaine. C’est pourquoi je traite le corps dans mes images et dans mes récits également. Je m’intéresse aussi à la transformation, mais pas au sens abstrait, spirituel. En tout cas pas au début. Je la traite...
Neve CAMPBELL

Née d’un père écossais, professeur d’Arts dramatiques et d’une mère allemande psychologue (éducatrice et consultante dans la lutte contre le sida), la jeune Neve (prononcez Nive) Adrianne voir le jour dans l’Ontario au Canada à l’automne 1973. Enfant, la jeune fille veut devenir...
Robert RODRIGUEZ

Né Roberto Anthony, le jeune homme se passionne très vite pour le cinéma. Enfant, il réalise des petits courts métrages avant d’intégrer l’University of Texas. Sa première expérience semi-professionnelle est la réalisation du court "Bedhead" qu’il tourne avec ses frères et qui...
Heather O'ROURKE

La jeune Heather voit le jour peu après Noël de l’année 75 dans l’état de Californie à San Diego. Très jeune, elle devient l’image d’emblèmes incontournables de la consommation américaine, et tourne de nombreuses publicités. Pour Mac Donald’s tout d’abord puis pour Matell en...
Ridley SCOTT

Né juste avant la seconde guerre mondiale, le jeune Ridley étudie à Londres au Royal College of Art dans les années 50. Puis il rejoint la British Broadcasting Company où il fait ses premières armes de réalisateur en travaillant pour la BBC : il tourne ainsi une série policière "Z cars",...

MAJ INTERVIEWS
Xavier Gens

INTERVIEW DE XAVIER GENS A PROPOS DE COLD SKIN   Le très...
Mathias Averty

INTERVIEW DE MATHIAS AVERTY   Réalisateur, scénariste et monteur sur la websérie « Mad...
Remy Barbe

INTERVIEW REMY BARBE     DM : Salut Rémy !...
David Scherer

INTERVIEW DAVID SCHERER     Ah, David Scherer ! Nous l’aimons bien à horreur.com notre Cocorico Boy venu de Strasbourg et travaillant dans le domaine des effets...
Loic Bugnon

INTERVIEW LOIC BUGNON   Créateur et programmateur du Bloody Week-End,...
Tinam Bordage

Président de l’association Sadique-Master, créateur du site (sur lequel il est également chroniqueur) et du Sadique-Master Festival mais également écrivain, Tinam Bordage est en quelque sorte un touche-à-tout (ou presque, notre homme...
Thierry POIRAUD

* C’est aujourd’hui que sort « Alone » en VOD, comment-vous sentez-vous ? Je me sens plutôt bien et serein. Par rapport à une sortie au cinéma, une sortie en VOD c’est sur la longueur. C’est moins violent qu’une sortie du mercredi en salles ou tu sais au bout de deux heures que...
Cortney PALM

Pour fêter la sortie de la très fun comédie horrifique "Zombeavers" dans nos contrées, le 17 février prochain, je me suis entretenu avec l'actrice principale du film : Cortney Palm à propos de son rôle dans le film ainsi que des conditions du tournage amusantes mais difficiles. Retour aussi...
Benjamin Rocher

INTERVIEW BENJAMIN ROCHER pour « GOAL OF THE DEAD ». * Le mode d’exploitation de « Goal of the dead » est un peu hors norme. Pourquoi l’avoir choisi ? Ce qui est bien avec un mode d’exploitation comme ça, en double programme avec deux films pour le prix d’un, c’est que tu mets...
Danielle Harris

Précoce, elle tournait son premier film d'horreur, à 10 ans. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agissait du quatrième opus de la saga "Halloween". Après cela, sa carrière sera ponctuée de rôles dans le genre dont beaucoup de Slashers ("Urban Legend", "Halloween 2007" de Rob Zombie,...
Dieter LASER

En un seul film, Dieter Laser a rejoint le club très fermé des grands méchants cultes du cinéma horrifique. Ce film, c'est bien sûr "The Human Centipède : First Sequence" dans lequel il interprète le rôle principal du Dr Heiter,chirurgien expert en séparation de siamois qui décide de...
CinExploitation CinExploitation

Horreur.com : Bonjour. Peux-tu te présenter ? Nom ? Age ? Préférences sexuelles ? Bonjour ! On m’appelle Sangore sur Internet. Mon vrai prénom, c’est Sandy. Homme, 28 ans, hétérosexuel. Horreur.com : Comment...
François Gaillard

* Pouvez-vous vous présenter rapidement (ou longuement) à nos lecteurs ? FRANCOIS : Je m’appelle François Gaillard. Avec Blackaria, je viens de terminer mon 4ème long-métrage, ma première coréalisation… et surtout, le...