RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Auteur
Jacques Sadoul

Editeur
J'ai lu

Date de sortie
1980

Nombre de pages
190

Langue
Français

Couleur
Non



Votre note: -
Moyenne: 4
(1 vote)


Le magicien Joachim Lodaüs ? Un être monstrueux, invulnérable, semble-t-il. C'est en son domaine maudit que Sandra, dans un moment de désarroi, s'est laissée attirer... et c'est sur elle, partagée entre la terreur et la curiosité, que Lodaüs tente une diabolique expérience. Sandra sera contrainte d'errer sans fin sur les Hautes Terres du Rêve où s'incarnent les songes les plus pervers et les plus cruels de l'humanité. Sandra séduite par le tyran Tsian-Cheng, suppliciée, livrée à la luxure de la Princesse Pourpre...
Mais ses amis s'inquiètent de sa disparition et font appel à un occultiste...
Bientôt, six Princes-démons, à la tête de leurs milices infernales, cernent le manoir de R...

L'AVIS

Voici le dernier volume de la trilogie du Domaine de R., débuté en 1960 avec "La passion selon Satan" puis poursuivi en 1977 avec "Le jardin de la licorne". Trois ans plus tard, Jacques Sadoul clôture l'histoire de l'alchimiste Joachim Lodaùs avec "Les Hautes Terres du Rêve".

Comme dans les deux ouvrages qui le précèdent, "Les Hautes Terres du Rêve" fait alterner des chapitres consacrés à Joachim Lodaùs, qui se déroule dans le monde réel avec des chapitres oniriques situés dans le monde des rêves. Dans ces derniers, on retrouve avec plaisir Sandra, héroïne du second volume "Le jardin de la licorne". Cette dernière avait décidé de quitter notre monde pour aller vivre définitivement dans le monde des rêves, un souhait que lui avait accordé Joachim Lodaùs. Etait-ce vraiment par bonté ou compassion que ce terrible sorcier avait accepté cette demande ? Evidemment non. Mais avant de savoir dans quel but Joachim Lodaùs a laissé Sandra partir pour les Hautes Terres, Jacques Sadoul va maintenir le suspense et faire vivre à la jeune femme des mesaventures cruelles et sadiques, la laissant au prise avec les êtres maléfiques qui peuplent l'univers mystique qu'il a façonné depuis 1960.

Captivant, ce troisième et ultime opus l'est assurément. Outre les aventures et mauvaises rencontres de Sandra dans le monde des rêves, Jacques Sadoul n'en oublit pas son personnage clé, à savoir Joachim Lodaùs, et ce dernier va voir ses pouvoirs être mis à rude épreuve lors d'un final que n'aurait pas renié Lovecraft, écrivain référence de cette saga du Domaine de R.. Les démons sont parvenus à ouvrir une porte temporelle et débarquent dans notre monde avec le but de faire mourir Joachim Lodaùs. Mais ce dernier est bien malin et a bien sûr déjà tout prévu.

Les dernières pages de ce livre nous permettent également de retrouver le héros de "La passion selon Satan", à savoir Didier Chaptal, ainsi que Josette Ruelle qui était enceinte et prisonnière du monde des rêves. Tout ce petit monde, auquel on ajoutera Sandra évidemment, va finir par se retrouver face à Joachim Lodaùs qui va enfin nous dévoiler ses sinistres desseins. La conclusion du récit vient terminer en beauté cette saga fantastique et nous rapproche de l'Apocalypse de la Bible, justifiant d'un coup le titre du premier volume, "La passion selon Satan" ! Jubilatoire !

Je recommande donc aux amateurs de Fantasy et de sorcellerie la lecture des trois romans de Jacques Sadoul, qui possèdent tous un style et une écriture facile à lire et jamais ennuyante. Du bel ouvrage.

4/6 - Stéphane Erbisti
LUMIèRE SUR