RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Auteur
Didier Convard

Editeur
Glénat

Date de sortie
2007

Nombre de pages
54

Langue
Français

Couleur
Oui



Votre note: -
Moyenne: 4.4
(3 votes)


Le tueur à la hache poursuit son horrible besogne et réussit à s'emparer d'autres bagues renfermant une partie de la formule alchimique de l'immortalité conçue par Jésus. Il ne lui reste plus que la bague d'Hugues de Payns a récupéré pour terminer sa mission pour le Pape. Dans le même temps, la construction du tombeau inviolable pour y déposer la dépuille du Christ s'achève...
De nos jours, au Vatican. Le corps du Christ continue sa régénération. Son cerveau fonctionne et ses yeux semblent "voir" ce qui l'entoure. Sa nouvelle vie est-elle menacée par la relève des Gardiens du Sang ?

L'AVIS :

Dernier volet de la saga I.N.R.I., "Résurrection" clôture avec brio une épopée médiévale haute en couleurs et en rebondissements. Ce qui est passionnant dans cet album, et dans la série en totalité, c'est que les évènements du passé s'imbriquent judicieusement avec les évènements du présent. Tous actes effectués par Hugues de Payns et ses compagnons a une répercussion dans le présent, répercussion dont a découvert l'importance dans la saga du "Triangle Secret". Le scénario et les différentes théories proposées donnent à réfléchir sur la position de l'Eglise et sur la religion chrétienne en particulier. Qu'on y croit ou pas, nul ne peut dire que l'histoire proposée par Didier Convard à travers toute cette immense saga ne laisse de questionnements chez le lecteur, qui a envie d'en savoir encore plus. On notera que ce tome 4, contrairement aux 3 précédents, débute par le passé pour se conclure dans le présent, ce qui confirme que l'Histoire se construit encore et toujours. Le final en surprendra plus d'un, même si on pouvait s'y attendre, de nombreux indices ayant été disséminés au cours de la lecture de cet album. Un final surprenant mais qui laisse encore des questions en suspens. Que va-t-il advenir du corps du Christ une fois sa régénération complète ???

5/6 - Stéphane Erbisti
LUMIèRE SUR