RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Genre
beat them all

Systeme
XBOX 360

Developpeur
capcom

Annee
2010

Votre note: -
Moyenne: 5.9
(8 votes)


5 ans après la catastrophe de Willamette, un médicament permettant de lutter contre le virus a été créé : le Zombrex. C’est ce soin qui amène Chuck Greene à Fortune City : il doit participer au jeu télévisé Terror Is Reality pour l’obtenir et soigner sa fille Katey. Malheureusement, une nouvelle invasion de zombies, dont il va être accusé, va rendre sa mission beaucoup plus compliquée que prévue...



Après le succès du premier «Dead Rising», Capcom remet ça ! Après avoir décimé du zombie dans un centre commercial, c’est ici dans un mini Las Vegas que le massacre prend place. Si le mécanisme de l’épisode précédent est repris, Dead Rising apporte néanmoins son lot de nouveautés, dont la principale sera la possibilité de créer de nouvelles armes en associant divers objets. Et si certains résultats sont assez classiques (une batte de baseball combinée avec des clous donne...une batte cloutée), d’autres soulignent une nouvelle fois l’inventivité des concepteurs du jeu. Ainsi, une lampe-torche associée à des bijoux donnera...un sabre-laser directement issu de la saga Star Wars, des gants de boxe et des couteaux de cuisine vont donneront des armes à rendre jaloux Freddy Krueger, et une moto combinée à une tronçonneuse donnera un véhicule incroyablement meurtrier et jouissif. Au final, plus de 50 objets mortels sont à découvrir !

Car Dead Rising va encore plus loin dans l’humour décomplexé et le gore que son prédécesseur, les possibilités de mise à mort et d’humiliation des zombies étant encore plus nombreuses. De même, les survivants et les psychopathes que l’on rencontre sont plus fous qu’auparavant, rivalisant de caprices : du bon vieux cuisinier souhaitant vous faire participer à sa nouvelle recette à l’obsédé à qui il faudra ramener un magazine porno pour éviter une mutinerie.



Au rayon des nouveautés, on trouvera également le fait de pouvoir gagner et dépenser de l’argent (logique, dans un tel décor), ce qui pourra être utile pour débloquer certains véhicules ou se procurer en urgence la dose de Zombrex pour Katey. Comme pour le premier volet, plusieurs dénouements sont possibles, et le fait de laisser votre fille se transformer en zombie n’est évidemment pas la meilleure fin disponible, aussi tentant que cela puisse être.

On retrouve néanmoins dans le jeu quelques bémols déjà présents chez son prédecesseur : des chargements horriblement longs, quelques passages où il n’y a pas grand chose à faire tandis que d’autres vous imposeront un timing très serré si vous voulez escorter les survivants tout en massacrant un psychopathe, entre deux obligations du scénario et le besoin de médicaments de Katey...Heureusement, on peut toujours appréhender le jeu de la façon que l’on souhaite, et vous pourrez très bien vous contrefoutre de l’histoire (qui reste malheureusement bien banale) pour massacrer des milliers de zombies au guidon de votre moto améliorée.



Enfin, la principale nouveauté vient de l’apparition du mode multijoueur : il est ainsi possible, en ligne uniquement (...) de se mesurer à d’autres dans les mini-jeux tirés du show Terror Is Reality. Au programme, remplir un réservoir de jus de zombie, les écraser sous une presse hydraulique ou être le plus rapide à empaler les morts vivants ! Forcément jouissif !

Dead Rising 2 reprend donc la recette du premier volet et la transpose dans un Las Vegas virtuel. Si on note quelques améliorations particulièrement réussies, comme la création de nouvelles armes, le jeu garde une bonne partie des défauts de son aîné. Il le surpasse néanmoins par son côté toujours plus fun, plus fou et finalement encore plus divertissant !

5/6 - Steeve Raoult



This is an amazing and my all

Portrait de williamrobert

6

This is an amazing and my all time favorite game!!

LUMIèRE SUR