RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Saison
1

Réalisation
Divers

Scénariste
Divers

Date de sortie
1985

Genre
Action

Tagline


Cast
Rex Smith
Joe Regalbuto
Richard Venture


Pays
Etats-Unis

Production


Musique
Tangerine Dream

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 4
(4 votes)


Jesse Mach est officier de police passionné de moto. Recruté par Norman Tuttle, ingénieur pour les services secrets américains, Jesse va être en charge de piloter secrètement le bolide "Tonnerre mécanique" pour combattre le crime. Voleurs, trafiquants, terroristes ne résisteront pas à Jesse et sa machine, à la pointe de la technologie...




Episode 1 : la naissance du faucon


Le coéquipier de Jesse Mach se fait tuer par des trafiquants de drogue. Lui-même est sérieusement blessé à la jambe. Ne pouvant plus assurer sa fonction de policier à moto, Jesse est reclassé dans un service administratif. Mais l’agent fédéral Norman Tuttle lui propose de rejoindre le projet « Tonnerre Mécanique » et de devenir le pilote d’une moto nouvelle génération, un prototype exclusif pouvant dépasser les 500 km/h, idéal pour servir la justice. Jesse accepte et compte bien mettre à profit son nouveau jouet pour coincer ceux qui ont tué son coéquipier…

Série culte des années 80, « Tonnerre Mécanique » est évidemment ancrée dans son époque et vouloir la revoir aujourd’hui tenait plus du plaisir coupable pour ma part que d’un véritable intérêt. Je pensais que la série avait certainement très mal vieilli et que seul le côté nostalgique allait fonctionner. Figurez-vous que la vision du premier DVD du coffret édité par Elephant Films m’a surpris et ce, dans le bon sens ! Certes, la coupe de cheveux, les fringues, tout semble terriblement daté mais au final, j’ai pris un vrai plaisir à regarder les trois premiers épisodes. « La naissance du Faucon », épisode pilote d’une durée de 70 minutes, est essentiel puisqu’il nous apprend tout ce qu’il faut savoir sur cette série, comment Jesse Mach est devenu le pilote du Tonnerre Mécanique, pourquoi est-ce lui qui a été choisi, qui a construit la moto, etc. Toutes les bases ce trouve dans cet épisode, qui s’avère bien rythmé, ménage quelques séquences d’action plutôt sympas compte tenue de l’époque et n’ennuie pas. Les scènes mettant en scène le fameux bolide du titre sont jouissives, notamment lors de l’utilisation de l’hyper-vitesse qui fait défiler les images à cent à l’heure. A redécouvrir séance tenante si vous étiez fan de LA 5 ! A noter la participation de Christopher Lloyd dans un rôle de méchant.

Episode 2 : visite imprévue


Jesse Mach traque des voleurs de voitures de luxe. Lors d’un affrontement, il tue l’un des voyous, qui s’avère être le frère du patron du gang. Ce dernier veut la mort du Tonnerre Mécanique. Dans le même temps, Jesse retrouve un ami d’enfance, Kevin Stark, qui est lui aussi un pilote d’exception. Les deux amis passent de folles journées ensemble. Mais ce que Jesse ne sait pas, c’est que Kevin vient d’être embauché pour accomplir un dangereux travail : attirer le Tonnerre Mécanique dans un guet-apens…

Second épisode qui passe à la durée normale de 45 minutes environ. On retrouve avec plaisir un tout jeune George Clooney, coupe de cheveux estampillée 80’s et adepte de la conduite sportive. L’épisode est mené tambour battant, il y a très peu de temps morts et l’action est rondement menée. De nombreuses courses poursuites ont lieu, accompagnées par des scènes humoristiques mettant en scène le chef de la police ou Norman Tuttle. On en apprend plus sur la jeunesse de Jesse et le final verse dans le larmoyant. Un épisode divertissant.

Episode 3 : L’accompagnateur


Des trafiquants de diamants sont pris sur le fait par le Tonnerre Mécanique. L’un des trois malfrats, Mitchell Elkins, est déjà recherché par la police de New-York. Cette dernière envoie un de leurs agents, Joe Cannon, pour rapatrier Elkins. Mais ce flic bourru aux méthodes expéditives n’est pas celui qu’il dit être et il va donner bien du fil à retorde à Jesse Mach…

« L’accompagnateur » est un peu plus faible que les deux premiers épisodes et mise avant tout sur la confrontation entre Jesse et le faux flic de New York. Un tandem explosif niveau incompatibilité. L’intrigue est assez sommaire et sans grand rebondissement. On attend surtout les interventions du Tonnerre Mécanique qui sont également moins spectaculaires que précédemment. Un épisode moyen qui n’a pas vraiment grand intérêt.

* Disponible en coffret 4 dvds chez Elephant Films

4/6 - Stéphane Erbisti



LUMIèRE SUR