RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 5
(19 votes)
Hans Van Arman arrive dans une petite ville près d'Amsterdam afin d'écrire une histoire sur un sculpteur vivant en reclus, le Professeur Wahl. L'artiste vit dans un vieux moulin avec sa fille Elfi, et le Docteur Bolen. L'endroit a été reconverti en musée de cire macabre ayant attiré le surnom de Moulin aux femmes de pierre par les locaux, à cause des statues de femmes pétrifiées présentées. Elfi ne va pas tarder à proposer ses faveurs à Hans, mais lorsqu'il revoit son amie d'enfance, Liselotte, il réalise que son cœur se trouve avec elle. Souffrant d'un mal mystérieux et inguérissable, Elfi a un malaise lorsqu'il le lui avoue, et meurt. Mais la jeune femme revient néanmoins à la vie, et Hans va peu à peu se rendre compte du terrible secret que cachent Wahl et Bolen dans les sous-terrains du moulin.



Ce film d'horreur gothique italien à l'ambiance particulière a été réalisé à la suite du succès que connut Mario Bava avec son excellent Le masque du démon (1960). L'histoire provient d'un recueil de nouvelles flamand écrit par Peter Van Weigen et bien qu'elle emprunte pas mal de choses aux films muets allemands, elle rappelle surtout les films de Terence Fisher, à qui le film est dédié. Ferroni reste cependant plus connu pour ses westerns spaghettis réalisés sous le pseudonyme Calvin Jackson Padget, entre autres.



Le décor du moulin isolé dans le plat paysage hollandais se prête à merveille à cette histoire de disparitions inexpliquées des femmes locales et d'amour non réciproque conduisant à la folie et la mort. Hans est incapable de résister à la magnifique Elfi (Scilla Gabel) qui lui donne des rendez-vous nocturnes dans le vieux moulin. Pour le premier, elle est endormie sur un lit, vêtue d'une robe rouge, et cet éclat de couleur surprenant n'est pas sans rappeler les vestes rouges des chasseurs dans le début du Chien des Baskerville (1959, Terence Fisher).



Les acteurs interprétant Wahl (Robert Boehme) et Bolen (Wolfgang Preiss) sont parfaits de retenue et de menace sous-jacente, nous donnant la juste impression qu'il se trame quelque chose de terrible au moulin. Wahl ne pense qu'à ajouter des femmes pétrifiées à son musée et Bolen a mis au point un procédé impressionnant qui solidifie le corps, laissant ensuite libre cours aux visions morbides du sculpteur.

Comme c'est prévisible depuis le début, le bon Docteur Bolen est fou amoureux de la belle Elfi et tentera bien sûr de la soutirer à son père par un terrible chantage, mettant Liselotte en danger de mort. Mais ce sera sans compter avec Hans qui cherche un moyen de comprendre ses hallucinations suite à la supposée mort d'Elfi. Ferroni nous livre alors des scènes cauchemardesques, nous faisant autant douter que Hans lui-même.



Ce film est un régal pour tous les fans de films d'horreur atmosphériques italiens ou les productions Hammer. Certaines séquences font réellement froid dans le dos, comme la transfusion sanguine pour ramener Elfi à la vie ou les statues et les "mannequins de cire" torturés, accompagnées par la musique impeccable de Carlo Innocenzi. Quelques images osées de jeunes femmes dénudées complètent le tout, alors courez acheter ce film excellent chez votre marchand de journaux. L'édition collector propose outre un très joli menu, le film remasterisé dans sa version française (86 minutes) et italienne (91 minutes), incluant une superbe galerie photos et des filmographies.

Disponible en médiabook (DVD + BR + Livret) chez ARTUS FILMS.

Magnifique édition du film présenté dans un mediabook soigné et contenant un livret de 64 pages d'Alain Petit nous présentant les différents intervenants (réalisateur, photographe, compositeur, acteurs, actrices) ainsi que la genèse du film, ses différents montages et un petit dossier sur les films mettant en scène des mannequins de cire.
Niveau bonus, on trouve :
- "Le docteur et les femmes" d'Alain Petit
- "Les femmes de pierre" (entretien avec Liana Orfei)
- Alternatives italiennes
- Alternatives américaines
- Diaporama d'affiches et de photos
- Bande annonce originale
Le tout présenté dans un master 2K restauré et en version intégrale.






Du même réalisateur :

NUIT DES DIABLES - LA