RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 2
(1 vote)
Patricia Porker est une jeune fille qui réussit en classe, ce qui n'est pas pour plaire à ses camarades. Mais elle n'est pas la bête noire de toute la classe. Mark, son ami d'enfance, et Lisa, la soutiennent. Un jour où ils sont de visite dans un musée, une araignée mutante et radioactive s'échappe de sa cage pour atterrir sur l'épaule de Patricia. Celle-ci ne réussit à s'en débarrasser qu'après avoir été mordue. La jeune Porker, en proie à des vertiges, rentre alors chez son oncle et sa tante, occupés à se frapper avec des tapettes à mouches. Mais Patricia n'y prête guère attention, et s'écroûle de sommeil sur son lit. Elle s'endort et rêve qu'elle couche avec Mark, leurs corps s'entrelaçant dans une étreinte passionnée. Lorsqu'elle se réveille, toujours excité par son fantasme, elle commence à se toucher, et là… une toile d'araignée fuse hors de son sexe ! Forte de ses super pouvoirs tout neufs, Patricia va tenter de battre une catcheuse, afin de récolter quelques sous. Mais la somme escomptée n'est pas au rendez-vous. Lorsque l'organisateur se fait braquer, la jeune fille laisse filer le bandit, pour se venger du mauvais payeur. Mal lui à pris, le voleur trucide son oncle au cours de sa fuite. C'est ainsi que Spider Babe naquit...



Vous l'aurez compris, il s'agit là de la parodie érotique de SpiderMan… L'histoire est sensiblement la même, mais avec un certain humour en plus, et nombres de scènes de sexe très suggestives. Cela donne un mélange très intéressant, quoi que le rythme s'en trouve un peu ralenti.

L'adaptation de SpiderMan est vraiment réussie, dans le sens où le matériel original n'est pas sous-exploité. Toutes les blagues vaseuses qui pouvaient être faites sur l'araignée, sont ici accomplies. Cela va des jeux de mots portés sexe, aux situations cocasses. Et des situations cocasses le SpiderBabe en comporte une sacrée dose.
Mais là où le film devient intéressant c'est que les scènes érotiques apportent pour la plupart un petit quelque chose à l'intrigue. Elles tendent à développer les caractères sensuels des personnages, et revêtent parfois un certain humour, jouant sur les références. Pourtant il ne faut pas s'y tromper, ces scènes sont parfaitement dispensables, bien qu'elles composent la majeure partie du film. Elles sont fort agréables à regarder, et peu vulgaires en définitive, bien que très suggestives.



Un autre vecteur du rire dans le métrage de Johnny Crash, ce sont les effets spéciaux numériques. Les incrustations sont désopilantes car totalement surréalistes. Aidés par le look bien trash des héroïnes, on ne peut que s'esclaffer lorsque l'on voit l'image de SpiderBabe traverser l'écran à pleine vitesse sur un fond de New York. L'instant d'après l'actrice saute d'un bord du cadre ! Impressionnant !



En effet les actrices – comme les acteurs – se démènent comme des diables devant la caméra… Tant par leur érotisme que par leur jeu d'acteur ! Et il faut dire que Misty Mundae se débrouille comme une chef !



En définitive, pourquoi voir ce film ? Pour son côté érotique ? Pourquoi pas, les protagonistes remplissent très bien leur rôle de ce coté là. Pour l'humour ? Aussi ; les personnages sont corsés et l'humour présent est plutôt décalé. Le film ne se prend pas au sérieux. Pour les effets spéciaux ? Si l'on aime les films à très petits budgets, alors oui.
Mais il faut voir ce film comme un mélange de ces différents éléments… Un mélange digeste et équilibré. Proche de Troma, le gore en moins. Mais l'esprits est sensiblement le même : faire des films en indépendant, avec trois fois rien et surtout avec passion ! Le métrage s'en ressent, les acteurs s'éclatent, le réalisateur aussi, et les scénaristes ont dû bien rigoler… Même s'ils vivent sur une autre planète.

Misty Mundae est la nouvelle starlette spécialisée dans le film érotique et parodique. On a pu la voir dans : Misty Raider, Lord of the G-Strings, Play-mate of the Apes, Erotic Vampire in Paris, Lust in the Mummy's Tomb, Dr. Jekyll and Mistress Hyde et bien d'autres encore... Pour en savoir plus sur cette jolie blondinette : http://www.mistymundae.com/

La belle Misty est l'égérie de la firme Seduction Cinema, pour en savoir plus sur leurs diverses productions, http://www.SeductionCinema.com/

Le réalisateur est plus connu pour ses reportages fait pour le compte de la BBC... Notamment ses reportages sportifs!






Du même réalisateur :