RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Joe Chappelle

Scénariste
Daniel Farrands

Date de sortie
1995

Genre
Halloween

Tagline


Cast
Donald Pleasence
Paul Rudd
Marianne Hagan
Kim Darby
Bradford English
J.C Brandy


Pays
Etats-Unis

Production


Musique
Alan Howarth

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 2.1
(34 votes)
Six ans après s'être évadé d'un commissariat de police grâce à l'intervention d'un mystérieux homme en noir, Michael Myers, est retenu par une secte. Tout comme sa nièce Jamie Lloyd. Celle-ci enceinte vient de mettre au monde son enfant, que la secte compte sacrifier. Elle réussit à s'échapper avec son bébé, traqué par Michael Myers lancé à sa poursuite. Hélas, elle finira tuer par son propre oncle, mais l'enfant en a réchappé. Pendant ce temps, Haddonfield se prépare à passer un 31 octobre en délaissant Halloween, fête sur laquelle plane l'ombre menaçante de Myers.



Il en aura fallu du temps pour pondre un scénario aussi inepte que ridicule. Alors que l'épouvante suscité par le croquemitaine reposait sur son absence de motivation, on nous sort de derrière un chapeau (en nous prenant pour des imbéciles) une histoire de secte qui manipulerait Michael depuis son enfance, et qui l'aurait poussé à tuer toute sa famille. Une faute de goût s'il en est malgré l'intention louable de compliquer une histoire assez limpide jusque là, mais voilà,le mythe d'Halloween s'en trouve grandement abîmé. Les mauvais choix s'additionnent au point que certains détails sont nébuleux. Attention liste des crétineries scénaristiques mais non exhaustives : Jamie qui a un enfant de Michael (??), le retour de Tommy l'enfant gardé par Jamie Lee Curtis dans le premier volet, une secte druidique aux ramifications insoupçonnés, la famille Strode qui habite la maison des Myers (!!!), le petit-fils de la famille Strode qui entend à son tour des voix qui tentent de le manipuler… Rien ne nous est épargné jusqu'au retour du fatigué Donald Pleasence, dont le personnage a bien perdu de sa force. Alors que sauver au final ? La mort de Jamie et sa traque par Michael, ainsi que les meurtres de la famille Strode. Juste le minimum syndical, qui ne fait pas oublier que HALLOWEEN 6 est le maillon faible d'une série de films pourtant en demi- teinte.

-Joe Chapelle joue de malchance car on lui doit aussi "Hellraiser 4" (épisode monté et remonté)
-Halloween 6 a failli être produit par Quentin Tarantino.
-Il existe une version plus longue appelée "Producter's cut" dont notamment une fin différente retournée après la mort de Donald Pleasence, et la mort de Jamie Lloyd n'est pas la même.
-Film en hommage à la mémoire de Donald Pleasence.






Du même réalisateur :

PHANTOMS
HELLRAISER 4 - BLOODLINE