RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Jack Sholder

Scénariste
David Chaskin

Date de sortie
1985

Genre
freddy

Tagline


Cast
Robert Englund
Mark Patton
Kim Myers
Clu Callager...


Pays
Etats-Unis

Production


Musique
Christopher Young

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 3.4
(23 votes)
Une nouvelle famille, les Walsh, emménage dans la sinistre demeure d'Elm Street, lieu où cinq années auparavant, Nancy Thompson avait livré bataille contre l'affreux Freddy Krueger. Le fils des Walsh, Jesse, commence à faire des cauchemars et il pense qu'une chose "surnaturelle" hante la maison. Avec l'aide de sa petite amie Lisa, ils font des recherchent, découvrent le journal intime de Nancy et apprennent l'existence de Freddy. Les cauchemars de Jesse sont de plus en plus éprouvant et commencent à se mêler à la réalité. Freddy apparaît devant Jesse et lui explique qu'il a besoin de lui pour le faire vivre. Pendant un cauchemar, Jesse voit son professeur de gym se faire tuer par Freddy. Le lendemain, il découvre que le meurtre a réellement eu lieu. Il pense que c'est lui-même qui a tué son prof, contrôlé par la volonté de Krueger. Alors qu'il fait l'amour à Lisa, la langue de Freddy sort de la bouche du jeune homme. Il s'enfuit chez un ami. Il est alors pris de violent maux de ventre et comprend que Freddy est à l'intérieur de lui et veut s'extraire de son corps pour rejoindre le monde réel...



Freddy est de retour ! Mais Jack Sholder n'est pas Wes Craven et cette suite est inférieure au premier volet de la saga Kruegerienne. Le film comporte néanmoins de bonnes idées et quelques scènes spéctaculaires comme la transformation de Jesse en Freddy. On peut quand même noter que le réalisateur a essayé de ne pas refaire "Nightmare 1" et c'est peut-être là où il faut chercher les défauts du film. Dans le premier film, tout l'intérêt venait du fait que Freddy agissait dans le monde des rêves, ce qui permettait des situations "fantastiques" (baignoire sans fond...). Ici, le film est trop ancré dans la réalité et on a l'impression d'assister "seulement" à un film de psycho-killer. Freddy tue les personnages sans imagination, tout le contraire du premier volet. Pas un mauvais film, juste une suite décevante...

C'est le maquilleur Kevin Yagher qui fut chargé du maquillage de Freddy.