RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Née d’un père écossais, professeur d’Arts dramatiques et d’une mère allemande psychologue (éducatrice et consultante dans la lutte contre le sida), la jeune Neve (prononcez Nive) Adrianne voir le jour dans l’Ontario au Canada à l’automne 1973.
Enfant, la jeune fille veut devenir danseuse, aussi elle fréquente le corps de ballets national Canadien dès l’âge de 9 ans, et ce jusqu’à son adolescence. Mais Neve se blesse à plusieurs reprises ; l’investissement que représente cette discipline ainsi que la rigidité de la formation semble être alors à l’origine de la dépression qui va s’ensuivre. Neve abandonne alors la danse et se tourne vers des cours de théâtre. C’est ainsi qu’en 1988, elle joue dans Le fantôme de l’Opéra au Canada, qui lui vaudra sa première récompense.

Au début des années 90 elle fait ses premières apparitions à la télévision à travers de petits rôles dans diverses séries et téléfilms. On l’aperçoit ainsi dans "Mon plus beau secret", "Catwalk", "la passion de John Ruskin" ou encore "le berceau vide" (pour ce dernier, passé régulièrement sur M6). Et c’est au cours de l’année 1994 que Neve va rencontrer un énorme succès et une grande popularité sur le petit écran avec son rôle de Julia Salinger dans la série devenir culte "La vie à cinq" (la série durera jusqu’en 2000). Ne lui manque plus alors qu’à se faire connaître au cinéma. Elle se marie un an plus tard avec Jeff Colt, un comédien débutant, dont elle divorcera quelques années plus tard.
En 1996, elle tourne ainsi "dangereuse alliance", une histoire de jeunes adolescentes éprises de magie noire et autres pratiques obscures. Le film remporte un petit succès et c’est sa première incursion dans le cinéma de genre.

En 1997, Wes Craven va la révéler définitivement en lui offrant le rôle de Sidney Prescott dans "scream", qui va relancer la mode du slasher. Elle porte le film sur ses épaules et celui-ci remporte un succès mondial. Elle devient une star du jour au lendemain et les propositions affluent. Néanmoins elle reste fidèle à la TV et continue à participer à "La vie à Cinq", tout en profitant de son nouveau statut d’îcone auprès des ados. Nous sommes en 1998, Neve divorce de Jeff Colt, et se concentre alors sur ses prochaines échéances cinématographiques. On la retrouve tout d’abord dans "scream 2" qui semblait inévitable après le triomphe du premier. Le succès est à nouveau au rendez vous, mais l’histoire plutôt éculée ne retrouve pas la modernité et le machiavélisme du précédent. Elle rejoint également le casting de "sexcrimes", thriller gentiment sulfureux, où elle incarne une alcoolique plutôt rebelle, aux côtés notamment de Denise Richards ("starship troopers", "mortelle saint valentin"). La aussi le succès est au rendez-vous et les ados du monde entier sont fous d’elle. Elle est alors choisie pour jouer dans "Armageddon" mais elle préfère respecter ses engagements avec "La vie à 5" et décline l’offre ; Liv Tyler récupèrera le rôle.

En 1999 elle se tourne vers des rôles plus mûrs. On la retrouve ainsi aux côtés de Ryan Philipps ("sex intentions") dans "studio 54" où elle incarne une starlette de sopa-opera ; un film basé sur l’univers de la boîte mythique du même nom, implantée au cœur de Manhattan à la fin des années 70. Enfin elle débute l’année 2000 avec le tournage du dispensable "scream 3" qui clôt désormais une trilogie.
Elle va se tourner alors principalement vers la comédie, pure ou dramatique. En 2001 elle tourne "Panic" dans lequel un joue une dépressive chronique aux côtés de Donald Sutherland ("le train des épouvantes"). Puis rejoint le casting de "Qui a tué Mona" où elle donne la réplique à Danny de Vito ("mars attacks !", "batman le défi") et Bette Midler ("hocus pocus").
Suivront à partir de 2002 "Last call", "Lost junction" et "Churchill, the Hollywoods years" où elle joue la Princesse Elisabeth dans cette comédie britannique sur des ados ayant décidé de filmer à leurs manières la vie de Churchill. En 2003 c’est au tour de "Blind horizon", un thriller sur fonds de Nouveau Mexique, puis la comédie musicale "Company" de Robert Altman pour laquelle elle endosse également le rôle de productrice.
Un genre qu’elle semble apprécier puisqu’en 2006 elle tourne à nouveau un film musical, "Reefer madness" situé post seconde guerre mondiale , sur fonds de marijuana.

Sont prévus : le tournage de "The legacy", un drame britannique : l’histoire de deux frères confrontés à un héritage dont l’un n’obtiendra rien, la rivalité entre eux continuant lorsqu’ils tomberont amoureux de la même femme…incarnée par Neve. Elle enchaînera avec une histoire de meurtre mystérieux dans le polar "The death of Harry Tobin" puis avec le drame romantique "Closing the ring" aux cotés de Mischa barton ("le sixième sens") et Shirley McLaine ("ma sorcière bien aimée").

Neve à 3 frères dont le plus jeune Damien est atteint du syndrome de Tourette. Elle est à ce titre porte-parole des associations US et Canadiennes qui viennent en aide aux personnes atteintes par cette maladie. Ses deux films d’horreur préférés sont "shining" de Kubrick et "l’enfant du diable" (The changeling) de Peter Medak.
Et depuis le 5 mai 2007, Neve a convolé en secondes noces avec l’acteur John Light ("dracula 2 ascension"). Sacré veinard.

Christophe JAKUBOWICZ
Le 6 juillet 2007



Lionel Colnard
LUMIèRE SUR