RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Cette jolie plante d’1,73m voir le jour en plein été 71 dans le Kentucky. A l’âge de 16 ans elle est élue Miss de son Université. Parallèlement elle suit les cours de théâtre de Lee Strasberg, professeur à l’actor’s studio (et accessoirement acteur sur Le parrain 2 & 3).
Sa première apparition date de 1990 dans un court-métrage signé Brett Ratner (futur réalisateur de "X-men : l’affrontement final"), où elle fait de la figuration comme modèle.
Puis viennent les débuts pour la télévision à travers diverses séries dont la plus connue est "Berverly Hills" où elle joue le personnage de Toni Marchette durant 8 épisodes. Elle rejoint également la série de science-fiction "Earth 2" pour 21 épisodes, participe le temps d’un segment à "Sliders", et enfin rejoint le casting du téléfilm "Invasion".

Nous sommes en 1997 et un an plus tôt, "scream" vient de relancer la mode du slasher en cartonnant au box office. C’est donc logiquement que la suite est mise en chantier et Rebecca fera partie de la séquelle. Initialement auditionnée pour les rôles de Cici, Hallie et Maureen, elle décroche finalement celui de Lois dans "scream 2". C’est également l’année où sa vie privée rejoint celle de Brett Ratner, rencontré 7 ans auparavant.
Les slashers mettant régulièrement en vedette des jeunes femmes aux courbes généreuses, c’est donc sans aucune surprise que l’on retrouve la belle dans l’autre slasher surfant sur le succès de "scream" : "urban legend" sort en 1998 et Rebecca y incarne le personnage de Brenda Bates.
Tout comme le film de Craven, "urban legend" remporte un joli succès (à un degré moindre cependant en terme de box office) et les scénaristes planchent inévitablement sur une suite à lui donner.

En attendant, rebecca rejoint le tournage de "Puppet", un slasher puis retourne à la Tv pour la série "Wasteland" dans laquelle elle apparaitra le temps de 13 épisodes.
Décidément habituée (bien malgré elle) aux sagas, on la retrouve dans le troisième segment d’ "une nuit en enfer" intitulée "une nuit en enfer : la fille du bourreau".
Nous sommes en 2000 et il ne reste plus qu’une année avant le drame qui va la frapper. Elle tourne un thriller, "shadow hours" puis rejoint le plateau de "urban legend, coup de grace" où elle reprend son rôle de Brenda Bates, devenue nurse. Alors oui, le film est plus que moyen et l’intrigue vue et revue, mais force est de reconnaître que Rebecca y fait une prestation plus que convaincante.

Nous sommes en 2001, une bien mauvaise année pour la jeune actrice comme vous allez pouvoir le constater d’ici quelques lignes. Elle participe à l’épisode "Doppleganger" dans le collectif de 6 courts-métrages, intitulé "Spooks and Creeps" ; auxquels participent également des acteurs tels Alice Cooper ("prince des ténèbres") ou encore Ewan Mc Gregor ("trainspotting").
Le 13 juin 2001, Rebecca se trouve en ville et à l’arrêt derrière une imposante file de voitures. Excédée d’attendre, elle décide de doubler la file et franchit la ligne alors que le jeune Jorge Cruz Jr, âgé de 9 ans traverse au même moment. Le choc est violent et l’enfant projeté. Il décèdera le lendemain à l’hôpital pour enfants de Los Angeles.
Rebecca, très choquée, plaidera évidemment coupable, suite au procès des parents. Elle écopera d’une suspension de permis d’un an, de 750 heures de travaux d’intérêt général, de l’obligation de faire une déclaration publique de ses condamnations, ainsi que de tous les frais de justice, et ceux liés à l’enterrement du garçonnet.

Sa carrière va s’en ressentir immédiatement. Certes elle ne stoppera pas nette, mais ce n’est pas sa présence en 2002 dans la comédie romantique "Pipe dream", ni les 5 épisodes de la série "dead like me" qui vont faire avancer sa carrière. Tout juste sa première réalisation (un court-métrage) "me and Daphne" réussira à obtenir les faveurs des critiques.
Il faudra attendre 2005 pour la retrouver dans une comédie horrifique, "santa’s slay" dont l’histoire met le fils du diable aux prises avec un ange suite à un pari. Elle y côtoie notamment Emilie de Ravin ("la colline a des yeux 2006"). Elle apparaît à la télévision pour "The christmas blessing", un drame familial, puis à nouveau sur le grand écran dans la comédie "Bunny Whipped". Entre-temps, elle s’est mariée à Eric Dane (le docteur de Grey’s anatomie"), puis refait surface dans une série de qualité, "Nip/Tuck" pour laquelle elle incarne Natasha Charles, le temps de 3 épisodes.
En 2006 elle participe à un court-métrage indépendant, "last day", et décroche cette même année le rôle récurrent de Judy Nash dans la série dramatique "vanished".

Des origines irlandaises, italiennes, germaniques et cherokee : une beauté détonante.

Christophe JAKUBOWICZ
Le 18 mai 2007



Lionel Colnard
LUMIèRE SUR