RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Vous jetez un œil à droite sur le portrait et vous vous demandez qui peut bien être ce jeune homme ? j’avoue me faire plaisir en rédigeant la filmographie de ce garçonnet qui me laisse un souvenir impérissable dans l’un de mes films préférés. Miko n’est pas une star, n’a pas une grande filmographie horrifique, mais il a tout de même sa place ne serait-ce que pour son tout premier rôle au cinéma, alors qu’il n’avait que 3 ans, dans l’une des meilleures adaptation de Stephen King.

Avec des origines indiennes et un prénom signifiant "Chef" en langage Chickasaw, le jeune Miko John Hughes voit le jour en février 1986 en Californie.
Sa carrière démarre très tôt devant les projecteurs (il est alors à peine âgé de 2 ans) à travers divers spots publicitaires. C’est dans sa troisième année que nous allons le découvrir pour la première fois dans "simetierre" de Mary Lambert d’après le roman éponyme de Stephen King. Derrière la trame dramatique du film, le jeune Miko se révèle aussi attachant dans la normalité qu’au-delà de la mort. Témoin la scène finale qui reste sans doute l’une des pires à propos d’un enfant dans un film de genre. Il est à noter qu’au vu de son jeune âge, toutes les scènes sanglantes ont été tournées avec un petit mannequin et non avec le jeune enfant.

Miko n’est encore qu’un "bébé" mais il va enchaîner les tournages sans temps morts.
Dés le début des années 90, il va se tourner vers la télévision pour des apparitions dans quelques séries avant de tourner "Kindergarten Cop", une comédie réalisée par Ivan Reitman ("sos fantomes" et "sos fantomes 2"). Pour son rôle il obtient avec l’ensemble du casting un Prix aux "Young Artist Awards". Puis on le retrouve dans les séries "Bervelly Hills" et "Melrose Place".
En 1993, on le retrouve aux côtés de Danny de Vito ("Batman returns", "mars attacks!") dans un drame, Jack the Bear. L’année suivante, il joue dans "natural selection", un thriller pour la télévision américaine, avant de rejoindre les plateaux de "Fran" pour "Une nounou d’enfer". C’est également l’année où il va retrouver le cinéma de genre en tournant dans le 7e opus de la saga Freddy. Il incarne Dylan Porter dans "freddy sort de la nuit" et décroche une nomination pour son rôle aux "Saturn Awards". Il termine cette année là avec le tournage d’une comédie policière, "les nouveaux associés".

Les années 90 sont loin d’être finies en terme de tournages, puisqu’il tourne entre 90 et 95 un grand nombre d’épisodes pour la série "La fête à la maison". Dès sa participation terminée, il rejoint le casting d’ "Apollo 13" avant de retourner à la Tv et de s’essayer au doublage de voix pour des comédies familiales. 1997 marque sa troisième participation au genre avec "Spawn" dans lequel il donne la réplique notamment à John Leguizamo ("land of the dead / le territoire des morts) et surtout à la sublime Melinda Clarke ("le retour des morts vivants 3"). Miko n’a que 11 ans et déjà une grande quantité de tournages derrière lui.
En 1998, il côtoie Bruce Willis dans le polar "Code Mercury", pour lequel il endosse le rôle d’un petit génie autiste ayant déchiffré un code secret et dont les jours sont en danger… Rebelote : pour l’occasion il décroche son second Prix d’interprétation au "Young Artist Awards".

Le temps de rejoindre la plage et Pamela Anderson pour un épisode d’Alerte à Malibu, et Miko retourne au doublage de voix pour un film familial et termine les années 90 à la télévision. En 2000 il retrouve le cinéma avec "Escape to Grizzli mountain", un film d’aventures aux côtés de Dan Haggerty ("elves"). Il rejoint l’année suivante la série à succès "Roswell". Jamais deux sans trois, Miko décroche son 3e Prix d’interprétation" aux "Young Artist Awards". Direction 2002 et retour au genre avec une incursion dans la science fiction, témoin sa participation à "Clockstoppers". Une nouvelle fois il retourne à la TV avec sa participation en 2003 à "Boston Public" avant de se retrouver dans "Dogg’s Hamlet, Cathoot’s MacBeth" en 2005 : une comédie sur les œuvres de Shakespeare dans laquelle il incarne un fantôme. Enfin, plus près de nous, on a pu l’apercevoir dans la série "Veronica Mars ainsi que dans son dernier film sorti au cinéma : "surf school", une comédie "estivale".

Pour les infos personnelles, sachez que le jeune Miko vit toujours à Apple Valley, et qu’il possède des ruches (environ 30 000 abeilles) dans l’arrière-cour de sa propriété. Il possède également un chat qui répond au surnom de "Spaz" (Ahhh le chat de "simetierre"…). Il a également une grande sœur et deux grands frères.
A 21 ans, Miko a déjà une cinquantaine de films ou séries derrière lui, et lorsqu’il ne tourne pas en journée, il officie la nuit en tant que DJ dans les soirées Californiennes.

Christophe JAKUBOWICZ
Le 10 mai 2007



Lionel Colnard
LUMIèRE SUR