RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Benjamin Clark voit le jour à l’aube de la seconde guerre mondiale en Louisiane, à la Nouvelle-Orléans. C’est dans le Michigan, que cet excellent joueur de poker va effectuer ses études au collège d’Hillsdale, avant de se tourner vers le cinéma.
Ce futur réalisateur-producteur, mais également scénariste va faire ses début en 1966 sur un film indépendant, "The emperor’s new clothes" avant de réaliser sa première comédie "she-man" l’année suivante.

Car l’homme est avant tout un fan de comédie et officiera d’ailleurs un grand nombre de fois dans ce genre. Toutefois, ses incursions dans le horreur laisseront un empreinte évidente.
Ainsi , en 1972 sort "Children shouldn’t play with dead things", l’histoire de six amis qui découvrent un cadavre sur lequel ils vont pratiquer des rites sataniques afin de le ressusciter. Dans un petit rôle on retrouve alors celui qui allait devenir son "complice" pour le futur, Alan Ormsby (futur réalisateur de "deranged", scénariste de "la feline 1982", ou encore maquilleur sur "le commando des morts-vivants") ; un "caméleon" du genre tout comme son ami Bob.

Entre 1972 et 1974 c’est également le temps qu’il faudra pour que "le mort-vivant" sorte sur les écrans. Pour l’occasion, il engage Alan comme co-scénariste.
"Black christmas 1974" sortira en 1974, sans aucun doute son meilleur film, devenu avec le temps une référence du genre. Considéré comme beaucoup comme le véritable 1er slasher (d’autres accordent le crédit à "la baie sanglante" de Bava ), "Black christmas 1974" influencera considérablement John Carpenter pour son futur "halloween, la nuit des masques".

En 1979 il participera en tant que scénariste à la série "Shérif fais moi peur" pour un épisode de la saison 1 qui en comptera 7. C’est aussi la sortie d’un nouveau film, "meurtre par décret" qui narre une enquête de Sherlock Holmes, avec Christopher Plummer dans le rôle titre ("wolf", "dracula 2001", "Dolores Claiborne"). Au générique toujours, la présence de James Mason ("les vampires de salem", ou encore David Hemmings ("les frissons de l’angoisse", "blow-up").

Ce sera tout en matière de cinéma horrifique car la suite de la carrière s’orientera uniquement vers la comédie. Ainsi dans les années 1980 on retiendra la sortie de "Porky’s" en 1982 suivi un an plus tard de "Porky’s II the next day. Il s’attèle à une comédie musicale, "rhinestone", ainsi qu’à "A christmas story" en 1984.
L’homme se fait alors plus rare dans les années 90 et tourne cependant un gros succès familial "Les p’tits génies" en 1999, auquel il donnera une suite en 2004, "les p’tits génies 2". C’est aussi l’année de "Karaté dog" avec John Voight ("delivrance")

Prochainement devrait sortir la comédie "Blonde and Blonder" avec Denise Richards ("Mortelle saint-valentin", "starship troopers") et Pamela Anderson ("scary movie 3").
Une sortie nationale que le réalisateur ne connaîtra pas, puisque le 4 avril 2007, Bob et son fils Ariel on été tués dans un accident de voiture par un chauffard à Pacific Palisades.

R.I.P Benjamin et Ariel.

Christophe JAKUBOWICZ
Le 9 avril 2007.



Lionel Colnard