RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Fonction
actrice

Date de naissance
24 juillet 1945

Lieu de naissance
Berlin - Maryland / Etats-Unis

Filmo

A l’âge de 16 ans, Linda devient Miss "Berlin" (ville des Etats-Unis) puis model à New-York ou Mike Medavoy, un célèbre "chasseur de têtes" la remarque et la présente à la 20th Century Fox, firme pour laquelle elle travaillera principalement.
Mais ses tous débuts, elle les fait à la télévision par le biais de séries ; Et la toute première est "Batman" en 1966 où elle joue dans deux épisodes. La même année elle tourne dans son premier film pour le cinéma, et c’est une comédie : "the fat spy" aux côtés de la plantureuse Jane Mansfield. Puis elle rejoint le tournage de "Tiens bon la rampe Jerry !" (Way…way out ) dans le rôle de Peggy avec comme son prénom l’indique, la présence du génial jerry Lewis au générique. Une seconde comédie matinée de science-fiction, avec un pitch qui fleure bon l’envie de découvrir le film au plus vite : "Sur la station lunaire américaine, les femmes sont interdites et les hommes deviennent fous…"

En 1967 vient le temps de tourner également un autre personnage culte et ce toujours pour la télévision, et ce sera : Wonder woman : who’s afraid of Diana Prince ? Il s’agit là du pilote de la série qui deviendra culte par la suite mais sans Linda dans le rôle titre.
Puis l’année 1968 offrira à Linda son expérience probablement la plus enrichissante au cinéma. Elle fait partie du casting de "la planète des singes 1968" aux côtés de Charlon Heston dans ce qui allait devenir la saga de science-fiction culte des années 60 ; l’autre vedette féminine avec qui elle partage l’affiche n’étant autre que la grande Kim Hunter (Oscarisée pour "Un tramway nommé désir" avec Brando) dans le rôle de la femelle singe Zira
Linda reprendra d’ailleurs son personnage de Nova deux ans plus tard dans "le secret de la planète des singes" où Charlton Heston collabore à nouveau mais pour un tout petit rôle. Pour l’anecdote, Heston était farouchement opposé à une quelconque suite et refusa de toucher un salaire comme acteur. Mais par amitié pour le producteur Zanuck, il prit son cachet et le reversa à l’école de son fils.
Richard D.Zanuck que Linda épousera d’ailleurs en 1968 pour en divorcer 10 ans plus tard. On doit notamment à ce producteur de nombreuses collaborations avec Tim Burton.
Nous sommes en 1974 et Linda tourne sous le pseudonyme d’Augusta Summerland "Airport 1975" (747 en péril), où elle retrouve une autre actrice habituée au genre, en la personne de Linda Blair ( http://horreur.com/filmo.php?idfilmo=99 )

La fin des années 70 se termine avec une participation à "Barnaby Jones" une série dans laquelle elle apparaît le temps de deux épisodes en 75 et 77. Puis silence radio jusqu’au milieu des eighties jusqu’à 1985 où l’on retrouve Linda au générique du geriatry science fiction movie(rires) "cocoon" ainsi que sa suite 3 ans plus tard avec "cocoon 2".
Le cv de Linda sera vierge pour les années 90 et ce n’est qu’en 2001 qu’elle fait un clin d’œil à son film fétiche en tournant avec Tim Burton dans "la planète des singes 2001", où là aussi, elle retrouve Charlon Heston ("soleil vert") dans un mini rôle également. D’ailleurs ils sont les deux seuls acteurs du film original à faire partie du casting.
Pour l’heure, Linda n’a pas de projet cinématographique, mais il nous reste toujours la "planète des singes 1968" à re-visionner, pour redécouvrir son réel talent d’actrice, ainsi que sa plastique irréprochable.

Christophe JAKUBOWICZ
Le 3 janvier 2007



Lionel Colnard