RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



La jolie Naomi est née en Angleterre, le 28 septembre 1968. Elle quitte son pays natal pour débarquer en Australie à l’âge de quatorze ans. Entre-temps, son père est décédé. Elle commence ensuite à tenter des castings et se lie d’amitié avec Nicole Kidman. En 1986, elle tourne dans son premier film, "For Love Alone", où elle a un rôle plus que secondaire. Il faudra attendre cinq ans avant de la revoir dans "Flirting" où elle retrouve son amie Nicole Kidman.

En 1993, elle a un petit rôle dans le film de Joe Dante, "Panique sur Florida Beach". Sa carrière s’envole un peu avec le rôle de Jet Girl dans l’extravagant "Tank Girl". Mais le film n’obtient pas le succès escompté. Elle obtient néanmoins le rôle principal dans "Children of the Corn 4" mais le film sort direct en vidéo. Son parcours se poursuit tranquillement, alternant films mineurs et téléfilms qui ne participent pas à la faire reconnaître aux yeux du public.

Elle obtient un rôle plus important en 2001 dans le mauvais film de Dick Maas, "l ascenseur niveau 2". Mais 2001 sera aussi SON année. En effet, le grand David Lynch lui confie un double rôle dans le génial "Mulholland Drive", où sa beauté et ses talents d’actrice explosent enfin à l’écran. Elle récolte d’ailleurs de nombreux prix pour ce film.

Elle sera ensuite la vedette féminine du remake de Ring dans "Le Cercle" de Gore Verbinski où son interprétation est également à remarquer. Enorme succès aux USA, "Le Cercle" lui sert de tremplin et désormais, on la retrouve dans des films importants, aux côtés d’autres stars du cinéma. Elle côtoie par exemple Kate Hudson dans "Le Divorce" en 2003, Sean Penn et Benicio del Toro dans "21 grammes" ou bien encore Dustin Hoffman, Jude Law et Isabelle Huppert dans "J’adore Huckabees" en 2004.

Elle retrouve ensuite son rôle de Rachel Keller, toujours poursuivie par la méchante Samara dans "Le Cercle 2" en 2005 avant d’être propulsée dans les bras du plus grand acteur au monde, j’ai nommé Le Roi Kong dans le "King Kong (2005)" de Peter Jackson. Un rôle capital puisque sa relation avec le singe géant sera l’un des points primordiaux au succès du film.

Avec son visage angélique, sa plastique parfaite et ses talents d’actrice (pour les crédules, regardez "21 grammes" pour en être convaincus), sûr qu’on va entendre encore longtemps parler de Naomi Watts !

Stéphane ERBISTI
Le 22/12/2005



Lionel Colnard
LUMIèRE SUR