RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Kirsten Caroline Dunst naît le 30 avril 1982 dans le New-Jersey à Point Pleasant très exactement. Dès l’âge de 3 ans elle fait quelques apparitions dans des spots publicitaires pour commencer. Son joli minois se fait rapidement remarquer et la prestigieuse et mondialement connue Agence Ford l’intègre à son Département Mannequins Juniors.
Dès lors, elle ne cesse d’enchaîner les apparitions télévisées et c’est par ce même biais que Woody Allen la remarque et l’engage pour un petit rôle (non crédité) dans " New-York Stories ".
Juste après cette première expérience cinématographique, sa famille déménage à Los Angeles.
C’est à ce moment là que sa carrière va véritablement décoller.
En 1990 elle obtient pour la première fois son nom au générique. " Le bûcher des vanités " lui offre la possibilité de jouer aux côtés de Tom Hanks, Melanie Griffith et Bruce Willis. C’est aussi une rencontre avec un maître du cinéma : Brian de Palma.
Déjà deux films et aucune fausse note.
1994 sera l’année de la consécration mondiale. Choisie par Neil Jordan parmi 5000 candidates, elle obtient le rôle de Claudia dans " Entretien avec un vampire " aux côtés de Tom Cruise et Brad Pitt. A noter qu’elle décroche par là-même le rôle au nez et à la barbe de Christina Ricci, autre enfant-star de la même époque. Sa performance est remarquable et sera saluée de par le monde, témoins les 6 Awards qu’elle recevra dans les différents festivals.
L’année suivante elle tourne 2 films : " Jumanji " et " Les 4 filles du Docteur March " (remake) aux cotés de Susan Sarandon, Claire Danes et Winona Ryder. 1995 est aussi l’année où elle est élue comme l’une des 50 plus jolies femmes " people " : elle n’a que 13 ans !
Suit entre 1996 et 1998 son retour à la télévision, mais cette fois-ci non pas pour la publicité. Elle intègre la série " Urgences " dans plusieurs épisodes où elle incarne une ado paumée : une occasion pour elle de démontrer son potentiel dramatique.
" Gun " sera l’autre série pour laquelle elle dira oui à Robert Altman. La demoiselle a bon goût.
Côté cinéma : " Small soldiers " et surtout " Des hommes d’influence ". Certes une brève apparition dans ce dernier film, mais en compagnie de Robert de Niro et Dustin Hoffman. Toujours aucune fausse note. Forte de cette série en cours elle accepte une de ses toutes premières comédies : " Belles à mourir " ( Drop dead gorgeous), une satire sur les concours de beauté, aux côtés de Denise Richards et Ellen Barkin. Verdict : elle y est pétillante et très à l’aise. Décidément tout lui sourit.
En 1999, elle tourne " The Virgin Suicides " (de la talentueuse Sofia Coppola) : son rôle d’adolescente tourmentée et suicidaire nous dévoile la part la plus sombre d’elle-même. Elle y est bouleversante et sa performance est saluée par la critique du monde entier. Cette même année, elle se permet de refuser le rôle d’Angela d’" American Beauty ", futur gros succès mondial et récompensé aux Oscars.
En 2000 elle tourne dans " The crow 3 : Salvation ", un film pas franchement indispensable dans sa filmographie.
Mais les années 2000 débutent tout juste et lui réservent le meilleur à venir. En 2002 elle obtient le rôle de Mary Jane Watson, la future petite amie de Peter Parker dans "Spiderman" de Sam Raimi qu’on ne présente plus. Pour une fois, elle ne doit pas cette chance à son seul talent mais aux refus dans un premier temps de l’actrice Kate Hudson, puis celui d’Alicia Witt.
Peu importe. Sa fraîcheur et son talent naturel font l’adhésion puisque le film sera un succès mondial sans précédent dans sa carrière. C’est donc logiquement qu’en 2004 sort sur les écran "Spiderman 2" dans lequel elle reprend son rôle.
Pour l’anecdote en 2003, les Américains, très friands de récompenses, lui décernent ainsi qu'à Tobey Maguire le MTV Award Movie du plus beau baiser de cinéma. Ironie du sort puisque la jeune femme n’en était pas à son coup d’essai. Son premier baiser cinématographique étant celui échangé avec Brad Pitt dans " Interview with a vampire ".
2004 est aussi l’année de " Wimbledon " une comédie romantique qui passe quelque peu inaperçue.
Ses projets sont nombreux, à commencer par une nouvelle romance, " Elisabethtown ", une histoire d’amour entre une très jeune femme et un homme d’age mûr. En 2006, elle retrouvera Sofia Coppola dans " Marie-Antoinette " film sur la vie de la Reine dans lequel elle interprétera le rôle titre. 2007 sera également chargé avec " Spiderman 3 " toujours dirigé par Sam Raimi.
Kirsten ne manque donc pas de projets, sa grâce naturelle et son talent devraient donc encore enchanter nos écrans pour de longues années à venir.

Christophe JAKUBOWICZ
Avril 2005.



Lionel Colnard
LUMIèRE SUR