RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Fonction
Artiste

Date de naissance
1959

Lieu de naissance
Melbourne - Australie

Filmo

1993:
BODY TRASH
(BODY MELT)


Né en 1959 à Melbourne, Australie (où il réside toujours), Philip Brophy se destine d’abord à la musique avant de renoncer à subir l’enseignement de cette dernière, qu’il juge trop conformiste.

De 1977 à 1979, il étudie la philosophie et la théorie du cinéma à La Trobe University et commence à créer des œuvres protéiformes (sons, musique, images).

Quasi ignoré en France, sinon comme le réalisateur du film gore "Body Trash" (titre original "Body Melt", 1993) qui reflète son amour du genre, son obsession pour la mutation des corps et sa dénonciation constante d’un monde voué aux valeurs artificielles, il est connu dans le milieu de l’art contemporain international comme un créateur indépendant et contestataire aux activités tellement multiples qu’il est impossible de résumer la liste de ses productions (http://media-arts.rmit.edu.au/Phil_Brophy/PBCV.html).

Enseignant à l’université de Melbourne "pour pouvoir bouffer et payer le loyer", Philip Brophy est en effet également théoricien du son (100 modern soundtracks), musicien (Sound Punch), bruiteur de cinéma et artiste expérimental (dernièrement, expositions "Fluorescent", "Evaporated music" et "Beautiful Cyborg" où il traite de la culture moderne japonaise, notamment l’animation).

Sa dernière œuvre cinématographique est "Aurevelator" (août 2004), où il remixe les images du film français de Philippe Garrel "Le révélateur" (1968) en lui ajoutant de nouveaux sons, afin de donner un point de vue inédit sur ce qu’il reste des événements de mai 68 dans la société contemporaine.

Il prépare actuellement deux nouveaux films d’horreur (ses trois premiers restant confidentiels en Australie), "Dark Seed" et "The sound of Milk", prêt à être tournés mais souffrant de la démotivation des producteurs ("Personne n’a les couilles de me donner le fric", ironise Brophy). Son site Internet personnel est en cours de création : http://www.philipbrophy.com/

Stéphane JOLIVET



Lionel Colnard