RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



La jeune Heather Langenkamp voit le jour le 17/07/1964 en Oklahoma. Issue d’une famille plutôt confortable (son père est avocat), la jeune femme vit une adolescence des plus normales et étudie l’anglais à l’université de Stanford.
Heather fait ses premiers pas au cinéma dans "Outsiders" de Francis Ford Coppola en 1983. Inspirée du livre de Hinton (écrit en 1967), l’histoire relate une certaine vision de l’adolescence américaine. Notons que Hinton n’avait que 17 ans lorsqu’il écrivit ce livre, ce qui explique sans doute la lucidité et la violence du propos qui propulsa le film en tête du box-office. Heather ne profitera pas de cet engouement. En effet, la petite apparition qu’elle fait dans le film est tout bonnement coupée au montage final.
Qu’importe, elle ne le sait pas encore, mais il lui suffira d’attendre une petite année pour connaître enfin la consécration. C’est en effet en 1984 qu’Heather est retenue pour le rôle de Nancy Thompson dans "Les griffes de la nuit" de Wes Craven. Une saga qui comportera pas moins de 7 volets.
Un nouveau croquemitaine débarque sur les écrans: Freddy, ganté de lames, tueur d’enfants par le biais de leurs rêves. Le thème est original, le film est un triomphe mondial. Et tous les jeunes mâles de la planète craquent littéralement pour cette brune héroïne aux yeux bleus.
Le succès est en route, et Heather fera l’essentiel de sa carrière dans les années 80.
1984 sera également l’année de son premier mariage avec Alan Pasqua, un jeune compositeur, dont elle divorcera en 1987.
Elle tourne également pour la télévision, notamment en 1985 dans le très joli drame "Nickel Mountain", où elle campe une jeune fille enceinte, abandonnée par son petit ami. C’est l’occasion de découvrir une autre facette de la miss qui se révèle bouleversante dans ce film.
Wes Craven la rappelle en 1987 pour le tournage du troisième épisode de Freddy : "Les griffes du cauchemar" ("A Nightmare on Elm Street part 3 : Dream Warriors") où elle reprend son rôle initial ; le succès est toujours au rendez-vous.
En 1988 on la retrouve une fois de plus à la TV dans une série/comédie "Just the ten of us", l’histoire d’un couple et de leurs 8 enfants. Rien d’exceptionnel, mais elle garde ainsi le contact avec le milieu artistique.
En 1989, Wes Craven fait de nouveau appel à ses services pour "Shocker", mais cette fois-ci elle doit se contenter d’un rôle minuscule : elle y joue simplement une victime ! Il n’empêche que leur complicité est évidente, Heather devenant son actrice fétiche.
Les années 90 commencent par un remariage avec David Leroy Anderson, spécialiste FX de métier (il a travaillé sur "M.I.B" notamment en 1997), avec qui elle aura deux enfants. Pour l’anecdote, l’acteur Charlie Sheen était son témoin de mariage. Il se connaissent depuis l’université, et sont très amis dans la vie.
Elle se fait désormais plus rare au cinéma et s’intéresse de plus en plus à la production. Toutefois, Craven la rappelle en 1994 pour l’ultime épisode de Freddy : "Freddy sort de la nuit" ("Wes Craven’s New Nightmare") où elle joue son propre rôle.
On l’aperçoit également à la TV dans un téléfilm retraçant le scandale sportif qui fit grand bruit aux USA entre les deux patineuses Nancy Kerrigan et Tonya Harding à l’aube des Jeux Olympiques. Harding étant accusée d’avoir volontairement engagé quelqu’un pour blesser Kerrigan et ainsi l’empêcher de participer aux JO. "Tonya et Nancy : the inside story" sera un grand succès populaire et passionnera l’Amérique. Elle tourne en 1995 "The Demolitionist", un thriller futuriste, genre qu’elle renouvellera en 1999 dans "Fugitive Mind" aux côtés de Michael Dudikoff.
Heather est également une touche-à-tout : elle prête notamment sa voix dans la chanson "Are you ready for Freddy ?" interprétée par les Fat boys, que l’on entend à la fin du 4e épisode, "Le cauchemar de Freddy".
Elle apparaît également dans le clip vidéo des ZZ TOP "Sleeping Bag", ou bien encore participe à une émission commerciale de TV "For cherry 7-up" en compagnie de Matt Leblanc ("Friends").
Les années 2000 sont calmes, et on retrouve Heather notamment dans la série "JAG".
En 2003, elle est citée dans les remerciements au générique de "Freddy VS Jason".
2004 sera une expérience de plus en rejoignant l’équipe de production sur "L’armée des morts" sous le nom de Heather Langenkamp Anderson.
Mais ce qui caractérise cette toute jeune quadragénaire c’est la lucidité sur son métier dont elle ne s’est jamais départie : "Je ne suis ni riche ni célèbre, et cela m’est bien égal. Lorsque je vois toutes ces actrices autour de moi qui font de leur carrière une priorité, je me dis que nous n’avons rien en commun".
Tout est dit – ne changez surtout pas Heather.

Christophe JAKUBOWICZ



Lionel Colnard