RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Né le 18/03/1950 à Huntington au sud des Etats-Unis, le jeune Brad (de son véritable prénom Bradford Claude) perd son père à l’âge de 3 ans. Cette expérience douloureuse explique en partie sa fascination pour l’étrange et le macabre, comme il le reconnaîtra plus tard. Son goût pour la scène lui viendra de sa mère, comédienne amateur. Il dévore l’oeuvre d’Edgar Allan Poe et fréquente "L'Aiken Preparatory School" avant de se lancer dans une carrière théâtrale. Ses premières représentations à Broadway s’intitulent "The ghost sonata", "The doctor in spite of himself" et surtout "When you comin’back, Red Rider".
En effet, grâce à cette dernière pièce, Milos Forman le remarque immédiatement et lui propose le rôle de Billy Bibbit, le déséquilibré mental de "Vol au-dessus d’un nid de coucou" en 1975. Il se retrouve ainsi propulsé sur le devant de la scène internationale et sa prestation lui vaut une nomination à l’Oscar du meilleur comédien dans un second rôle. Il décroche cette même année un Golden Globe et un British Academy Award pour ce même rôle.
Mais cette soudaine notoriété va le plonger dans une période de doute, ce qui lui vaudra de refuser bon nombre de personnages trop identiques à celui de "Billy". En 1978, il tourne un rôle secondaire dans "Les yeux de Laura Mars", et peu à peu Brad Dourif se retrouve "prisonnier" de personnages à caractère psychotique.
Dans les années 80, il tournera par deux fois sous la direction de Lynch ("Dune", "Blue Velvet").
Parallèlement, il donne des cours d’art dramatique et de réalisation dans la célèbre Université de Columbia (1981 à 1986).
Mais c’est véritablement en 1988 qu’il va montrer toute l’étendue de son talent dans le cinéma de genre : il est Charles Lee Ray, serial killer, dans "Jeu d’enfant" (Child’s play), premier volet des aventures de Chucky, à qui il prête également sa voix criarde. Trois suites vont suivre : "Chucky 2 - la poupée de sang" (1990), "Chucky 3" (1991) et "La fiancée de Chucky" (1998). Le 5e volet, baptisé "Seed of Chucky" devrait sortir au cours de l’automne 2004.
Dès lors, Brad Dourif semble se tourner définitivement vers le cinéma fantastique et il enchaîne les rôles avec plus ou moins de bonheur. Notamment quelques apparitions dans "Critters 4", "Urban legend", "L’Exorciste 3", quelques rôles plus soutenus dans "Trauma" (Argento), "Alien : la resurrection" et le rôle principal dans "Spontaneous Combustion" de Tobe Hooper.
Les années 2000 vont lui permettre de revenir en pleine lumière, en partie grâce à la trilogie "Le Seigneur des Anneaux". Il apparaît ainsi dans les deux derniers opus : "Les deux tours" et "Le retour du Roi". Il y incarne Grima Langue-de-Serpent, le conseiller fourbe et sournois du Roi Theoden : un rôle taillé sur mesure.
Il est également un comédien de TV très demandé, et a participé à bon nombre de séries : Miami Vice, Arabesque, Clair de Lune, Equalizer, dans le registre tout public. Mais il n’est pas en reste en ce qui concerne les séries fantastiques : Les contes de la Crypte, X-files, Star Trek : Voyager, Millenium entre autres.
Sans avoir fréquenté l’Actor’s Studio, Brad Dourif se révèle être un acteur de grand talent et d’une humanité saisissante. Il s’investit dans chacun de ses rôles et se met au service de chacun de ses personnages allant même pour certains jusqu’à leur inventer des sentiments, parfois un passé, bien au-delà du scénario initial.
Acteur fragile et solitaire, le cinéma fantastique a trouvé là un talent et une gueule indispensable.

Christophe JAKUBOWICZ
Avril 2004.



Lionel Colnard