RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Celui qui fait figure d’électron libre du cinéma fantastique est natif des Philippines en 1951. Contrairement à bon nombre de ses confrères, s’il est passionné par le cinéma dès son enfance, il en fera sa profession sur le tard. Après des études de théologie, Brian vivote de petits boulots, mais rien de stable. Il se remet en cause à l’âge de 33 ans !!! Sa carrière, il la fera dans le milieu du cinéma, c’est décidé.
Il va lier son avenir à celui de Stuart Gordon, à l’époque directeur de théâtre. Leur collaboration va rapidement porter ses fruits avec une adaptation libre de H.P Lovecraft, ‘’Re-Animator’’. Gordon à la réalisation, c’est Brian Yuzna qui produit. Le récit est totalement déjanté et gore, et le film devient culte. C’est là où on touche une des facettes de Yuzna, aussi (si ce n’est plus) doué pour la production de films, que pour la mise en scène. Les deux hommes ne se quittent plus depuis, et Yuzna produit les films de Stuart Gordon : ‘’From Beyond’’, ‘’Dolls’’, ‘’Dagon’’. Une collaboration si étroite qu’il est difficile le plus souvent de démêler quel est le rôle de chacun. Ils essaieront même de se lancer dans la comédie familiale, avec ‘’Chérie, j’ai rétréci les gosses’’, sans succès. Heureusement pour les fans d’horreur !
En 1989, Brian Yuzna fait ses débuts à la réalisation en jetant la jet set dans la luxure, à l’occasion de ‘’Society’’. Ayant de la suite dans les idées, il continue à creuser le sillon de plusieurs séries, à commencer par Re-animator :
-‘’La Fiancée de Re-Animator’’ (1990) et une suite plus tardive, ‘’Beyond Re-Animator’’ (2003). Ce dernier a aboutit grâce à la firme Fantastic Factory du même Yuzna. On n’est jamais si bien servi que par soi-même.
-‘’Douce Nuit Sanglante Nuit 4 : Initiation’’, une série initialement orientée slasher mais qui s’en éloigne (à noter que Yuzna est en charge du scénario et de la production du chapitre 5).
-En 1993, c’est au tour du ‘’Retour des Morts-Vivants’’. L’opus 3, pour être précis. Où on y découvre une Mindy Clark adepte du piercing. Toujours autant… le père Yuzna.

Fidèle à l’univers de Lovecraft, il produit et réalise l’un des segments du film "Necronomicon", avant de donner naissance à un meurtrier sadique, réceptacle de nos peurs : ‘’Le Dentiste‘’ (1996), brillamment interprété par Corbin Bernsen. Il donnera une suite plus orientée second degré et sobrement intitulé ‘’Le Dentiste 2’’.

En 2000, il s’installe à Barcelone, en Espagne pour sa société de production destinée à produire des films de genre : la Fantastic Factory. Une société qui alterne produits destinés au marché de la vidéo (‘’Arachnid‘’ de Sholder, ‘’Dagon’’ de Gordon) et films pour le grand écran (‘’Darkness’’ de Balaguero). C’est dorénavant dans le cadre de cette société qu’il va tourner : ‘’Faust’’, ‘’Beyond Re-Animator’’, ‘’Rottweiller’’. Dorénavant, il tourne et produit à la chaîne, ayant trouvé des sources de financement stable.

A signaler que c’est à Brian Yuzna en 1996, que l’on doit une série destinée au grand public : ‘’Les aventures de Tarzan’’. Une série assez navrante où l’on reconnaît difficilement le réalisateur de ‘’Society’’. Des restes de velléités de sortir du ‘’ghetto’’ de l’horreur ? Probablement.



Lionel Colnard
LUMIèRE SUR