RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Le plus jeune d'une famille de trois frères, Bruce Campbell, est né dans le Michigan le 22 juin 1958. Très tôt, il se trouve une passion : jouer la comédie. C’est sur les planches que débute le jeune Campbell, jouant aux côtés de son père. Ce dernier le dirigera même dans le rôle de Chance Wayne, d’après la pièce de Tennesse William, "Sweet Bird of Youth". Toutefois, il ne tient pas à rester uniquement dans le domaine du théâtre, et finit par recevoir une caméra super 8, qui lui permet d’approcher la mise en scène cinématographique.
C’est lorsqu’il rencontre Sam Raimi dans des cours d’art dramatique que le destin de Bruce Campbell va changer d’orientation. Nous sommes en 1975. Les années qui suivent, il s’aguerrit au monde du cinéma, faisant diverses tâches d’assistant. En 1977, Sam Raimi, Robert Tappert (rencontré aussi sur les bancs de l’université) et Bruce Campell, passent le cap en faisant aboutir leur premier essai cinématographique, le court-métrage, "It’s Murder", suivi l’année d’après de : "Within the Woods". Le but de ce petit film d’horreur : attirer l’attention de producteurs. Ainsi, avec 350 000 dollars, les trois compères mettent en chantier LE FILM qui va révolutionner le petit monde du cinéma d’horreur : la claque "Evil Dead". Il faudra plus de quatre ans pour arriver à le terminer et le sortir, Bruce Campbell co-produisant et interprètant le personnage de Ash. Immédiatement, "Evil Dead", devient un succès auprès de milliers de fans, et c’est la New Line qui s’occupe de distribuer le film aux USA. Mélange réussi d’effroi et d’humour, l’accueil positif réservé au film déclenche inévitablement des inévitables séquelles : "Evil Dead 2" (1987) et "Evil Dead 3 : l’armée des ténèbres". La série s’oriente de plus en plus vers la comédie, faisant de Ash un personnage décalé, mais contribuant aussi à faire de Bruce une icône du cinéma d’horreur (ne parle-t-on pas d’une éventuelle rencontre entre Ash, Freddy Krueger et Jason Voorhees pour "Freddy vs Jason 2" ? Rien n’est encore fait…). Quant à un futur "Evil Dead 4", il semble mis en stand-by tant que Sam Raimi sera occupé par "Spider-Man". On peut véritablement dire qu’une grande complicité s’est nouée entre les deux hommes au point de voir apparaître Bruce dans plusieurs films de son ami réalisateur : "Mort sur le grill", "Darkman", une petite apparition dans "Spider-Man", ainsi que des rôles de guest-star dans les séries télévisées d’héroïc-Fantasy, "Hercule" & "Xena".
Fortement attiré par le cinéma fantastique, on retrouve l’acteur dans plusieurs autres productions du genre, comme "Maniac Cop 1 & 2" de William Lustig, "Intruder", "Waxwork 2" ou encore "Los Angeles 2013". Dernièrement on le retrouve dans un nouveau rôle décalé et savoureux dans la peau d’Elvis Presley ("Bubba Ho-Tep" de Don Coscarelli). Un rôle bien dans la lignée de ceux qu’il a précédemment endossés, où l’amour du fantastique rime souvent avec humour. Cette figure du cinéma fantastique hante nos écrans depuis une vingtaine d’années pour notre plus grand bonheur.



Lionel Colnard
LUMIèRE SUR