RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Boris Karloff, de son vrai nom William Henry Pratt, est né le 23 novembre 1887. Il a sept frères et une soeur. Ses parents meurent alors qu'il n'est qu'un enfant et c'est donc ses frères et sa soeur qui s'occupent de lui. Il s'intéresse très tôt au théâtre et décide qu'il sera acteur. Après avoir beaucoup peiné pour trouver un emploi, il décroche son premier rôle sur les planches. Il jouera des centaines de rôles avant de se tourner vers le cinéma. Il joue de nombreux personnages mais toujours dans des rôles secondaires. Et puis 1931 arrive. James Whale, fasciné par le visage de Karloff, décide qu'il ferait un merveilleux monstre dans son film "Frankenstein". Grâce au talent du maquilleur Jack Pierce, Karloff va interprété le rôle qui fera de lui une star et une légende. Karloff devient alors un abonné des films d'épouvante. Il enchaîne de nombreux films comme "Le Masque d'or", "The Old Dark House", "The Mummy", "The Ghoul"... En 1935, il retourne jouer le rôle qui l'a révélé dans "La Fiancée de Frankenstein". Il tournera encore de nombreux films d'épouvante avant de retourner jouer au théâtre en 1940. Il jouera la même pièce trois ans durant, ne tournant qu'un seul film pendant cette période. Puis il retourne chez la Universal où on le cantonne encore dans des films d'épouvante comme "The Climax", "House of Frankenstein"... En 1946, il divorce de sa seconde épouse puis se marie une troisième et dernière fois. Le succès du film d'épouvante commençant à diminuer, Karloff se tourne enfin vers d'autres genres et joue dans des comédies, des polars ou des films d'aventure. En 49, il s’intéresse également à la télévision et aux séries télé comme "Colonel March of Scotland Yard". Il retourne au théâtre et fait un triomphe en interprétant le Capitaine Crochet dans Peter Pan. En 1950, pour contrer l'invasion des films de science-fiction, la Universal décide de faire revivre les films d'horreur de tradition gothique. Le studio pense bien évidemment à Karloff qui tournera dans "Le Château de la Terreur" ou "Le Mystère du Château Noir". Mais le succès ne sera guère au rendez-vous. Ce n'est qu'en 1957 que le film d'épouvante a de nouveau le vent en poupe. Grâce au succès des films de la Hammer en Angleterre, Karloff jouera dans "Frankenstein 70" où il interprétera cette fois le rôle du savant fou. Il retourne ensuite jouer dans des séries télévisées pendant les cinq années suivantes. Mais en 1963, l'horreur le rattrape. Il signe un contrat avec la firme AIP qui a sous contrat les acteurs Vincent Price et Peter Lorre. Se servant des écrits d'Edgar Allan Poe, l'AIP produit toute une série de films basée sur l'oeuvre de l'écrivain. Le premier film de Karloff pour l'AIP sera "Le Corbeau". Il enchaînera avec un film de Roger Corman, "The Terror". Puis la santé de Karloff se mettra à décliner. Pendant le tournage de "La Maison Ensorcelée", il a une grave pneumonie qui le cloue dans un fauteuil roulant. Quelques mois après, il meurt d'un accident respiratoire le 2 février 1969, à l'âge de 81 ans. Mais pour tous les fans de films d'horreur, son nom est à jamais gravé dans les mémoires et personne ne pourra jamais lui enlever le rôle de la créature de Frankenstein, dont le visage est à jamais confondu avec celui de Karloff.



Lionel Colnard