RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION

Bonjour à toutes les trois ! C'est vraiment un grand honneur pour nous que vous ayez accepté de répondre à nos questions. La première est fort simple : comment avez-vous rencontré Sam Raimi et Bruce Campbell ?

[Sarah York] J’ai rencontré Sam, Rob et Bruce comme n’importe quelle actrice rencontre les producteurs de n’importe quel film ! J’ai été contacté par des agents locaux pour une audition. Ce qui était étrange c'est que j’ai en fait lu pour le rôle dans la cave des parents de Sam. Mais rappelez-vous qu’il n’avait alors que 21 ans, et qu’il habitait donc encore chez ses parents.
Les trois hommes étaient là. Ce dont je me rappelle c'est que j’ai crié encore et encore en pensant que c’était la partie la plus facile qu’il m’ait jamais été donnée. De plus, aucune des scènes avec le maquillage du monstre n’était alors dans le script. Nous pensions donc que ce serait une partie de plaisir. En fait je n’ai jamais vraiment réfléchi à comment je jouerais un monstre, de toute façon j’ai trouvé que Sam Raimi avait une idée très précise de la chose. Tu vois, en fait nous ne faisions que buller ! Nous n’avions aucune idée que ce serait cette partie du film que les fans préfèreraient.

Ellen, tu as joué dans "Within the Woods", le court-métrage de Sam qui a inspiré Evil Dead. Comment s'est passé le tournage ?

[Ellen Sandweiss] Tu veux dire que tu t’attends vraiment à ce que je m’en souvienne ? (rires) Okay, je vais essayer :
La chose que j’ai préférée dans ce film était d’être l’héroïne qui tue Bruce campbell, le monstre – un petit rôle inversé par rapport à Evil Dead. De plus je dois admettre que j’ai aimé la scène romantique avec Bruce, mais n’en parles à personne. C’était un court métrage, en conséquence les sensations furent les mêmes que sur n’importe quel court métrage que j’avais fait au lycée avec Bruce et Sam et les garçons : nous tournions durant les week-ends et c’était tout. La partie la plus difficile était de courir dans les marais – dégoûtant et douloureux !

Qu’as-tu préféré, jouer le rôle titre de ce court métrage ou un démon dans Evil Dead ?

[Ellen Sandweiss] Bonne question… Je dirais que j’ai préféré le rôle dans "Within the Woods" car je n’avais pas à subir le maquillage du monstre et tous ces grognements – Ah, oui, et le coup d’être la petite amie de Bruce aussi ! (rires)

Evil Dead est devenu culte à travers le monde. Vous attendiez-vous à un tel succès à l’époque du tournage ?

[Sarah York] Si tu avais vu les endroits où nous tournions, tu ne te serais jamais attendu non plus à un tel succès. Et le manque de professionnalisme, principalement dans le fait que nous n’avions pas vraiment d’équipe technique et l’approche que nous avions était très “petit budget." Le seul indice qui présageait un tel succès était que Sam, Rob et Bruce étaient les trois personnes les plus concentrées sur ce qu’ils faisaient que j’ai jamais rencontrées. Rien ne leur convenait quand ils avaient une idée ! Ce fut la partie difficile de cette collaboration, ils ne se détendaient jamais !

Comment Sam Raimi se comportait-il pendant le tournage ? Malgré son jeune âge faisait-il preuve d’assurance ? Acceptait-il les suggestions de votre part?

[Ellen Sandweiss] Sam était et est toujours un homme très déterminé – il ne vit que pour une chose: tourner des films. Il ferait n’importe quoi pour obtenir le bon plan, notamment recommencer encore et encore un million de fois. Il écoutait nos idées mais ne les UTILISAIT pas nécessairement – il était plutôt fixé sur ce qu’il souhaitait et comment il voulait le tourner.

Vous êtes toutes les trois terrifiantes en démons. Est-ce que les maquillages et les lentilles de contact vous faisaient souffrir, considérant le fait que vous les portiez des journées entières ?

[Betsy Baker] Nous sommes heureuses que nos fans pensent que nous étions si terrifiantes avec nos maquillages et nos costumes de démons. Parfois nos enfants pensent que nous sommes des démons toute la journée !!! Le maquillage et les masques étaient désagréable à porter et prenaient un temps fou pour être mis en place à chaque nuit de tournage. Et, oui, les lentilles étaient douloureuses… elles étaient faites en plastique rigide, ne bougeaient pas du tout une fois posées et ne pouvaient pas être portées plus de 15 minutes à la fois !

Ellen, la séquence du ‘’viol des bois’’ fut-elle difficile à jouer de ton point de vue ? C’est une scène impressionnante que l’on ne peut oublier après l’avoir vue…

[Ellen Sandweiss] Vous les Français vous êtes si mignons : je n’avais jamais entendu ce nom de ‘’viol des bois’’ auparavant ! Quoiqu’il en soit – oui ce fut une séquence très dure à tourner ; il faisait froid, il était tard dans la nuit et c’était très désagréable. Je n’ai pas non plus compris ce que cela donnerait sur grand écran et je n’aurais jamais accepté de le faire ainsi si j’avais su – j’étais choquée quand je l’ai finalement vu.

Betsy, ton personnage de Linda a un horrible rire durant le film, un rire qui réussit même à stresser le spectateur. Comment as-tu envisagé ce personnage de démon ?

[Betsy Baker] Le rire de Linda est issu d’une discussion avec Sam sur le plateau, à propos du personnage. Lui et moi avons décidé que Linda devait être siiiii douce, avec un sourire mignon tout plein, une voix toute douce et un rire tout doux.
YYYIIIIIIIRRRKKKK!

Alors Sarah, comment est-ce de se faire découper membres à membres avec une hache ? (rires). Tu es la première à mourir, mais de quelle façon ! As-tu apprécié d’être couverte de sang, de manger ta main…?

[Sarah York] Je n’ai pas aimé sur le moment mais maintenant je ne peux m’en passer! Plus sérieusement je n’aimais vraiment pas le sang ou le gore que mettait à profit le film. J’étais toujours génée et je n’ai jamais ressenti que ce serait crédible. Je crois pouvoir dire sans trop m’engager qu’aucune de nous trois n’était ou n’est vraiment dans le cinéma horrifique. Tout ce que nous voulions était jouer dans un film et mettre à profit nos talents d’actrices. Je n’ai même jamais réfléchi à deux fois sur le fait que c’était un film d’horreur quand j’ai décroché le rôle. Un film est un film. N’oublies pas que nous vivions à Detroit, les seuls scripts que nous ayons jamais vu étaient des campagnes de pub pour des automobiles ! Quand nous tournions et que Sam m’aspergeait de sirop d’érable je pensais sincèrement "personne n’achètera jamais cela !" Ca ne semble même pas vrai ! Mais qu’est-ce que j’y connais après tout ?

Comment vous êtes-vous entendus entre vous ? Vous connaissiez-vous avant Evil Dead? Comment Bruce Campbell se comportait-il avec vous trois sur le plateau ?

[Betsy Baker] Toutes les trois ne nous étions jamais rencontrées avant de postuler pour les rôles dans le métrage. Nous nous sommes seulement rencontrées quelques semaines avant le véritable début du tournage, en fait dans la demeure familiale de Sam Raimi… où tout a commencé à prendre forme à la vue du script et après une brève lecture du film. C’est souvent le cas sur les projets de cinéma… On connaît rarement les autres interprètes ou l’équipe technique. Par contre Ellen connaissait Sam et Bruce depuis le lycée.
Bruce était quelqu’un de très agréable avec qui travailler… Il a eu un travail difficile. Il prenait quantité de décisions administratives du fait de son engagement dans la production avec Sam et Rob, en plus de quoi il devait apprendre ses ligne et jouer dans la majorité des scènes.

Vous malmenez vraiment violemment ce pauvre Ash. Avez-vous apprécié être les éléments forts du film, que le sexe prétendument faible soit la vraie menace dans ce film alors que les hommes ne sont que des victimes ?

[Betsy Baker] Nous avons toutes pris un malin plaisir à secouer, couvrir de bleus et effrayer Ash!! C’était une bonne alternative pour nous défouler. A l’époque nous ne pensions pas vraiment être les éléments forts ni même que le sexe faible présentait une menace. Quand nous tournions, nous essayions d’apprendre nos lignes, de nous rappeler des instructions de Sam et de rester chaudes et sèches dans une cabane humide et horriblement gelée. (rires)

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer un site web "the Ladies From Evil Dead" ? Souhaitiez-vous que personne ne vous oublie ? Comment réagissent les fans d’Evil Dead lorsqu’ils vous voient de nouveau ?

[Ellen Sandweiss] Nous avons décidé il y a à peu près 4 ans qu’il était temps de réapparaître et de rencontrer les fans pour découvrir le pourquoi de toute cette excitation autours d’un film que nous avions tourné 25 ans plus tôt ! Nous avons donc lancé un site web et avons entrepris de nous présenter à des conventions sur le thème de l’horreur, c’est ainsi que nous avons découvert que nous aimions nos fans autant que eux nous aimaient !

Que pouvons-nous vous souhaiter pour le futur ?

[Sarah York] Je crois que toutes trois, nous apprécierions de jouer dans un nouveau film ensemble, est-ce que tu peux imaginer cela ?! Et tant qu’a rêver, un peu moins de sang et de gore, mais un peu plus de "comédie" !

Merci aux trois Ladies d'Evil Dead pour leur disponibilité et leur gentilesse ! Et rassurez-vous, les fans ne vous oublieront jamais !

Interview réalisé par Stéphane Erbisti. Traduction : Colin Vettier.

--------------------------------------------------

Ils nous a paru intéréssant de vous livrer également l'interview en anglais. Le voici :

1/ How did you meet Sam Raimi & Bruce Campbell ?

[Sarah York]-I met Sam, Rob and Bruce as any actress would meet producers of any movie. I was contacted by local agents for an audition. The odd thing was I actually read for the part in Sam’s parent’s basement. But remember he was only 21 so he didn’t have his own place yet. All three guys were at the audition. What I really do remember was screaming over and over again and thinking this is the easiest part I’ve ever had! Plus, none of the scenes with the monster make-up were actually in the script. So we figured it was a piece of cake. In fact I never thought too much about how I would act out a monster, I figured that Sam would have a very specific idea of how that would happen. So you see we were all just winging it! We had no idea it would be that part of the movie that the fans would love most.

2/ [For Ellen Sandweiss] You played in "Within the Woods". How was the shooting ?

You mean, you actually expect me to remember? (lol) Okay, I’ll try: the thing I liked most about this film was that I got to be the heroine who kills Bruce, the monster – a little role reversal from the Evil Dead. Also, I must admit I liked the romantic scenes with Bruce, but don’t tell anyone! It was a short film, so basically it felt the same as the other short films I’d done in high school with Bruce and Sam and the boys: we shot it over a weekend and then it was over. The worst part was running through the swamp – that was disgusting and painful.

Did you prefered to play the lead role in that short movie or did you liked better to play a demon in "Evil Dead" ?

That’s a tough question – I’d have to say I liked the Within the Woods role better, because I didn’t have to deal with monster makeup and lots of
growling – oh, and yeah, that girlfriend of Bruce thing too!

3/ Evil Dead has becom a cult all over the world. Were you expecting such a success back then, on the set ?

[Sarah York] -if you could have seen the places we shot in you’d never have expected the success it’s had either! And the lack of professionalism, mostly in terms of not having very many crew members and the approach to everything was extremely low budget.The only clue of it’s future success was that Sam, Rob and Bruce were the most focused people I’d ever worked with or met! Nothing got in their way when they had an idea ! That was the hard part about working with them, they never "relaxed".

4/ How was Sam Raimi during the shooting ? However his young age, was he sure about what he wanted? Was he welcoming ideas from your part ?

[Ellen Sandweiss]: Sam was and still is a very driven man – he lives for one thing: making movies. He would do anything to get the shot right, including shooting it over and over a million times. He listened to our ideas, but didn’t necessarily USE them – he was pretty definite about how he wanted a shot to look.

5/ [for Ellen Sandweiss] Was the "wooden rape" sequence a hard part to play from your side ? It is an amazing scene that one cannot forget after having seen it...

[Ellen] You French people are so cute: I’ve never heard it called the "wooden rape" scene before! Anyway – yes, it was very difficult. It was cold, late at night, and very painful. I also didn’t really understand how it would look on the big screen and would never have agreed to do it that way if I had known – I was shocked when I finally saw it.

6/ You three are very terrifying dressed in demons. Were the make up and the contact lenses creating a hard time for you, considering that you had to wear them the whole day ?

[Betsy Baker] We are glad that our fans think we were so terrifying in our demon costumes and make-up. Sometimes our teenage children think we are demons every day!!! The make-up and masks were uncomfortable to wear, and took a long time to make, and place on our faces, etc. every night of the shooting. And yes, the contact lenses were extremely uncomfortable.... they were hard plastic, did not move at all on our eyes, and could only be worn for 15 minutes at a time!

7/ [for Betsy Baker] Linda, your character has an horrible laugh during the film, a laugh which even succeed to stress the spectator. How did you
considered this demon character ?

[Betsy] Linda's laugh came about after discussing the character with Sam Raimi during the shooting. He and I decided that Linda needed to be sooo sweet, with a sweet, sweet smile, a sweet-sweet voice, and a sweet-sweet laugh. YUKKKK!

8/ [for Sarah York] So Sarah, how is it to be dismembered limb by limb with an axe ?? (lol). You are the first to die, though in such a way!! Did you enjoyed beeing covered in blood, eating your hand...?

[Sarah York] I didn’t enjoy it at the time but now I just can’t get enough of it! Seriously though, I really didn’t like the blood or gore of hooting this movie. I was always uncomfortable and never really felt like it looked believable. I think I can safely say none of the "ladies" were or movie and use our "acting skills". I never even thought twice about the fact that it was a horror movie when I got the job. A movie is a movie. Don’t forget we were living in Detroit the only movie scripts we ever saw were industrials for the automobile! While we were shooting and Sam was pouring Karo syrup on me I honestly thought "no one is ever going to buy this!" It doesn’t even look real! But what do I know.

9/ How did each of you get on with the other two ? Did you know each others before Evil Dead ? How was behaving Bruce Campbell with you three on the set ?

[Betsy Baker] The three of us ladies had never met before we were cast in the movie. We met just a couple of weeks before we started for the first time, actually at Sam Raimi's family home... where all got together to look at the script and read through it. That is often the case with the every film project... one rarely knows the other cast members or the crew. Ellen knew Sam and Bruce from high school, however. Bruce was great to work on the set... he had a hard job. He was making lots of production decisions as a film partner with Sam and Rob, and also had to learn his lines and act in most of the scenes.

10/ You sure are shaking the hell out of this poor Ash. Did you enjoyed being the "strong" elements, that the so called "weaker sexe" are the real menace in this film whereas the men are the victims ?

[Betsy Baker] We all really enjoyed shaking and bruising and scaring Ash!! It was a good outlet to express our energy!! At the time, though, we really didn't think about us ladies being the strong elements, or the fact that the weaker sex was the real menace. While we were shooting the movie, we tried to learn our lines, remember Sam's directions, and stay warm and dry in a cold, cold, damp cabin !!

11/ Why did you decided to create a website "the Ladies From Evil Dead" ? Did you want that nobody forget you ? How are the Evil Dead fans reacting
when they see you again ?

[Ellen Sandweiss] We decided about four years ago that it was time to come out and meet the fans and find out what all the excitement was about over this movie we’d done 25 years ago ! So we started a website and started going to horror conventions, and found out that we love the fans as much as they love us !

12/ What can we wish you for the future ?

[Sarah York] I think the three of us would really enjoy making another movie together, now can you imagine that ?! And since we’re dreaming, a little less blood and gore and a little more "comedy" !



Stéphane Erbisti Sat, 10/06/2012 (All day)

LUMIèRE SUR