RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION

Bonjour Darian, puis-je te demander de te présenter au public français qui ne te connaît probablement pas?

Bonjour tout le monde. Mon nom est Darian Caine. J’adore mon travail de star de série B. J’ai joué dans plus de 40 films érotiques dont la plupart sont des distributions Seduction Cinema. Comédies sexy et parodies comme "Erotic Witch Project" et "Lord of the G-Strings". Je suis aussi modèle nue et webmestre de nombreux sites, dont www.dariancaine.com sur lequel vous pourrez trouver un aperçu de mon travail.

Je regardais justement ta filmographie et ... je dois dire que je suis VRAIMENT impressionné; presque 40 films en moins de 6 ans! C’est une sacrée quantité de films en peu de temps. Comment gères-tu cela ?

J’arrive sur le tournage préparée, sachant que je peux rester moi-même. J’ai travaillé avec nombre de ces gens auparavant et ils sont toujours ouverts à la créativité.

Est-ce un travail très exigeant en matière de temps, d’énergie, etc… ?

Les heures sur le tournage peuvent avoir tendance à s’étirer, mais cela en vaut toujours la peine sachant ce que sera le résultat final. Avec Seduction, c’est comme travailler en famille.

Comme tu l’as dit plus tôt, la vaste majorité de tes performances ont été faites sous la bannière de Seduction Cinema, une compagnie pas vraiment connue en France. Est-ce que tu pourrais nous donner un bref aperçu de son credo et de ses principales composantes ?

Seduction Cinema détient une liste de films allant de la parodie érotique de blockbusters à des idées originales mettant en valeur des réalisations créatives mâtinées d’érotisme.

Comment en es-tu arrivée à jouer dans de tels films pour Seduction Cinema?

Mon agent m’a présentée au scénariste, réalisateur et producteur John Bacchus. Mon premier film était avec John : "Girl Explores Girl" ; "The Alien Encounter".

Quelles sont les principales caractéristiques de ton travail pour Seduction Cinema?

Sur la fiche de description du job pour Seduction Cinema, j’ai répondu "OUI" à la question me demandant si je pouvais être une lesbienne joueuse. LOL!

Choisissent-ils leurs actrices pour des atouts physiques particuliers, comme le faisait Russ Meyer avec ses actrice exclusivement à forte poitrine?

Du moment que le film reflète le contenu du script. Je veux dire, il y a des acteurs talentueux, en deux mots, Misty Mundae.

Es-tu sous contrat d’exclusivité pour Seduction Cinema, ou es-tu totalement libre de choisir les films dans lesquels tu joueras?

J’étais tenue à l’exclusivité sur papier auparavant, mais Seduction sait que ma loyauté s’accroît avec la compagnie. Je suis à leur côtés depuis le début.

Qu’est-ce qui aurait pu prédire que tu deviendrais une actrice, plus particulièrement de films érotiques?

J’ai été ouvertement exhibitionniste toute ma vie.

Je suis très impressionné par les gens qui osent enlever les habits face à une caméra (et à toute l’équipe qui vient avec), sachant que des milliers de gens les regarderont. Qu’en est-il de ton point de vue, quelle est ta philosophie ?

Je suis fière de mon corps. Les équipes ont toujours été très professionnelles.

Est-ce que le fait de jouer nue ou des scènes à caractère sexuel présente pour toi des difficultés particulières ?

Cela semble me venir naturellement.

Fais-tu quelque chose de particulier avant de jouer une scène de nu, quelque chose contre le trac par exemple?

Je suis anxieuse comme tout le monde, mais encore une fois, c’est rassurant et naturel pour moi. De toute façon, normalement il y a une nana chaude à tripoter. Oh ! Et une haleine mentolée!

Tu partages quasiment toujours la vedette avec Misty Mundae. Comment est-ce de jouer à ses côtés ?

Misty est tout simplement un amour. Belle et drôle durant et hors tournage.

Très peu de tes films sont disponibles en France, parmis lesquels "Nikos the impaler" de Andreas Schnaas. Par conséquent tu n’es familière au public français qu’au travers de cette impressionnante scène de douche. Un commentaire ?

C’était une veritable expérience de travailler sur ce film. Et un vrai bordel.

La scène dure quasiment 15 minutes... Etait-ce difficile à tourner considérant que prendre une douche en public peut être assez embarrassant, révélant ton intimité ?

Non, j’ai déjà fait des scènes de douche auparavant. En fait, cela dépend de combien de temps dure l’eau chaude. Le tournage de cette scène pris en réalité une heure et demie.

Comment était l’atmosphère sur le tournage? Etais-tu en train de prendre ta douche face à la caméra alors que tout le monde restait silencieux, ou bien Andy et l’équipe faisaient des blagues?

Encore, l’équipe est plutôt professionnelle, et arrivés là, nous avions dû tourner toute la journée. Tout le monde voulait que le travail soit fait.

A ce propos, quelle est l’atmosphère habituelle sur un plateau de tournage ?

Normalement, je connais ou ai déjà travaillé avec la compagnie ou l’équipe auparavant. Nous rigolons et nous racontons des histoires. Ensuite nous commençons à tourner et je finis par traîner avec des nanas chaudes.

As-tu dejà eu à faire face à un(e) acteur/actrice qui pensait faire plus que jouer ?

Cela n’a jamais été un problème.

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait se lancer dans les films types “Seduction Cinema" ?

D'envoyer un dossier de presse.

Quels sont ton meilleur et ton plus mauvais souvenir de tournage ?

Vraiment, je ne peux pas dire, ni pour l’un ni pour l’autre. Voyager vers des endroits cool est un pour, ça c’est sûr. Penser que, peut-être, j’aurais pu faire les choses différemment une fois qu’il est déjà trop tard, est un contre.

Si nous ne devions voir qu’un film de toute ta carrière...

"Mistress of Frankenstein".

Qu’est-ce qui, de ton point vue, fait défaut à ta filmographie ? (Un rêve secret de jouer dans un Woody Allen peut être ;-))

J’aurais adoré jouer dans le "House of 1000 Corpses" de Rob Zombie.

Que penses-tu des films d’horreur?

Je suis, et ai toujours été, une grande fan des divers styles de films d’horreur. De plus je suis une collectionneuse d’attirail provenant de films d’horreur. Pour ces dernières années, j’ai apprécié être invitée à diverses conventions, particulièrement à celle appelée Chiller Theatre.

N'as-tu jamais rêvé être une Scream Queen (ce qui, en ce qui me concerne est déjà le cas) ?

Cette question rime trop bien… LOL

[NdR : effectivement, en anglais, Dream (rêver) tombait en parfaite harmonie avec Scream Queen]

Selon toi, quels sont les éléments nécessaires pour faire un bon film ?

Tout ceux engagés dans le projet doivent avoir foi en ce qu’ils font.

As-tu des projets autres que de jouer ?

Je gagne ma vie en tant que modèle pour des magazines et des compagnies. Comme je l’ai déjà mentionné, je fais des sites Web et j’ai quelques tours dans mon sac pour le futur proche.

Y a-t-il quelque chose que tu souhaiterais dire au public français ?

Merci d’avoir consacré du temps à lire cette interview, et j’espère bien pouvoir visiter un jour vos belles villes.

Encore une petite question avant la dernière… Je pense que tu connais Lloyd Kaufman et la Troma… N’as-tu jamais été tentée de jouer dans un de leur films et de devenir une Tromette ?

J’ai un grand respect pour la famille Troma. Mais je n’ai jamais eu le temps de me renseigner à ce propos.

Que pourrions-nous souhaiter à une belle femme comme toi ?

Et bien, merci... Je suppose de rester belle?



Lionel Colnard Wed, 08/01/2012 (All day)

LUMIèRE SUR